AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 [CLOS] Chapardage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: [CLOS] Chapardage.    Lun 29 Avr - 18:45

Allongée dans son lit, la jolie blonde dormait avec une fine couverture couvrant à peine son corps, presque parfait, évidemment. Rien n'était parfait, il y avait toujours un truc, une chose à changer. Alors, la perfection est une idéologie, une simple idée que l'on veut atteindre, et Alex n'avait pas de modèle de perfection, et elle s'en estimait fière, de ne pas être dans un carcan d'idéalisme idiot, dans tous les cas, vu où elle vivait, fallait pas non plus lui faire croire au père noël ou au lapin de Pâque ! Tout cela pour en revenir à notre blonde, dormant dans ses draps. Mais pas trop longtemps. Elle avait des emplettes à faire. Ce fut le soleil qui traversait les rideaux à peine épais, et touchait délicatement son visage. Oui, il n'avait pas plus cliché comme scène, je vous l'accorde. Le soleil ayant réveillait la blondinette, elle se tira du lit, tout en s'étirant tout en souplesse. Le rituel du lever fini, la jeune femme prit une longue douche, seule chez elle pour une fois, elle en profitait pour se détendre, tranquillement, sans être interrompue. Une bonne demi-heure à flâner sous l'eau, elle y sortit, et là, tout le rituel du séchage de cheveux, maquillage, et le reste. Certes, elle n'allait pas s'éclater, mais il fallait être nickel, impeccable, si elle souhaitait faire les boutiques à sa façon. Prête, elle admira le résultat. Debout sur ses docs martens, ses jambes fines étaient couvertes de bas résilles, et elle cachait le reste de son corps par une chemise d'homme utilisée comme robe, noire à carreau rouge. Par dessus, son indémodable veste en cuir, sur laquelle tombée sa longue chevelure blonde. Un léger sourire de ses lèvres maquillées en mauve pastel, et la voilà en route pour le centre commercial. Elle serait se contenir, et ne pas en prendre trop, elle se le promettait. On verra si elle la rompt, ou non. Dans les grandes allées du magasin, la tête haute, ses lunettes de soleil, elle marchait fière, droite. Tout en gardant un oeil sur les vitrines. Après une longue marche, si on pouvait appeler ça ainsi, elle entra dans un magasin de sous vêtements, en ayant repérer deux trois, cela tombait bien, elle en avait besoin ! Et puis, si elle comptait tous ceux qu'elle perdait en soirée...

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇


Dernière édition par Alex M. Eddison le Dim 12 Mai - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Jeu 2 Mai - 16:44



Sonnerie de téléphone : Boys Like Girls - The Great Escape.

Qui pouvait bien m'appeler le matin ? Je regardai mon téléphone : Ju'. Tant pis, j'ignorai l'appel. Tranquillement installé dans mon lit, je contemplais le soleil qui traversait ma fenêtre. Je n'avais pas envie d'aller en cours aujourd'hui. Je me levai, puis me dirigeai vers la salle de bain. Une fois prêt, je descendis pour déjeuner. Personne. Ma mère était déjà partie, en emmenant ma petite soeur. Une fois le repas terminé, je pris une veste et parti me promener. Je n'avais pas envie de fréquenter les gens de mon quartier, bien qu'ils soient agréables. Je me dirigeai donc vers le quartier Ouest. Dans les rues, les gens passaient, sans prendre le temps de regarder autre chose que leur téléphone. C'était un quartier totalement différent du mien. Si je ne connaissais pas Lake Worth, je n'aurais pas pensé être dans la même ville.
Je flânai dans les rues, sans réel intérêt, sans raison. Une chevelure blonde reteint mon attention. Elle regardait la vitrine d'un magasin du centre commercial, sans doute pour préparer son vol. Je la reconnu tout de suite. Alex était encore en train de préparer un coup. Elle ne changeait pas. Fidèle à elle-même, cachant toujours sa pauvreté. Quel dommage. Je m'avançai vers elle.

"Alex... Arrête ça ! Si t'as pas assez d'argent pour acheter quelque chose, je peux te le payer si tu veux."

Je n'avais pas fait attention à la boutique qu'elle admirait. Je me retournai. Un boutique de lingerie. Je me sentis devenir rouge de honte. Pourquoi ça ?

"Enfin... Même si c'est pas le genre de magasin que je pensais."

Elle me regarda, ses yeux bleus/gris rivés sur moi. Elle était toujours aussi belle. Elle me fixait, sans aucune peine dans son regard. Elle, elle m'avait oublié. Ou plutôt, elle n'avait jamais rien ressenti. Ca s'était terminé brutalement, elle avait choisi de tout arrêter en me montrant qu'elle n'avait pas envie d'être avec moi. On voyait dans ses yeux qu'elle n'était pas d'accord. Elle allait sûrement, comme à son habitude, hurler qu'elle pouvait se débrouiller seule et qu'elle n'avait pas besoin de mon aide. J'attendais donc patiemment son sermon, savourant les quelques instants qu'il me resterait avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 8:11


La jeune femme regardait tout ses bouts de tissus en dentelles, l'une de ses matières préférées à portait sur peau, et lune dans laquelle elle se trouvait sublime. Elle n'était pas du genre à être imbu de sa personne, du moins, elle ne pensait pas, mais elle se trouvait belle, et surtout elle ne complexait pas, loin de là. Elle était juste ainsi, à savoir ce qu'il y avait de mieux pour elle. Elle aimait cette boutique, par la qualité et la diversité des modèles. Elle ne demandait pas l'aide d'une quelque conque, pour l'argent, tout était gratuit, si évidemment on sait courir, et elle savait courir. Surtout, aussi, elle connaissait les alarmes, et comme détourner l'attention pour passer. Dans sa jolie tête blonde, tout un plan se créer doucement lorsque la voix masculine lui titilla l'oreille. Andrew ! Elle tourna doucement, en lui faisant un léger sourire, de quoi il se mêlait, celui-là ?

« Alex... Arrête ça ! Si t'as pas assez d'argent pour acheter quelque chose, je peux te le payer si tu veux. »

- Andrew, cela fait un moment, non ? Elle esquissa un magnifique sourire, pour qu'il fond devant elle, tu m'offres un joli ensemble alors ?

Elle gardait son sourire, même si elle n'aimait pas qu'on l'aide, Andrew pouvait bien lui faire un cadeau, non ? Même s'ils ne formaient plus un couple, il n'était pas rare qu'ils se retrouvent à partager un moment, dans le lit de l'un de l'autre. Sa première intention était de faire souffrir sa Juliet à lui, en se contre fichant, ou alors elle ne se rendait pas vraiment compte du mal qu'elle pouvait faire à son ex petit copain.

« Enfin... Même si c'est pas le genre de magasin que je pensais. »

- Ce n'est pas gave, tu me donneras ton avis ! lâcha-t' elle, en le regardant dans ses yeux.

Elle n'avait pas envie de crier, surement du au fait que c'est une journée ensoleillée, ou qu'elle était d'humeur joueuse et mesquine. Andrew était sa victime idéale. Un grand sourire se dessina sur les lèvres, lui donnant un peu plus de charme. Elle se souvint du jour où elle avait mis fin à leur relation, car il empiétait trop sur son espace personnel, ou du moins, elle avait cette impression qu'il demandait plus qu'elle pouvait donner. Même si Andrew avait été sa première fois, son premier joint, son premier baiser, ses premiers délires, toutes ces premières choses. Mais elle faisait le mal autour d'elle, elle en était qu'à demi-consciente.

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 8:33



- Ce n'est pas grave, tu me donneras ton avis !

Tiens. Elle n'avait pas crié. Bouche bée, je ne savais pas quoi répondre. Elle jouait avec moi, comme toujours, malgré tout. Mais comme à mon habitude, je ne savais pas résister au sourire qu'elle m'offrait, et je préférais encore lui acheter quelque chose plutôt qu'elle le vole. Elle me prit pas la main et m'emmena de force à l'intérieur de la boutique.
Elle sillonnait les rayons, en quête d'un bel article à essayer, et moi je la suivais, idiot que j'étais, prêt à payer tout ce qu'elle demandait. On dit souvent que l'amour rend aveugle. C'est vrai. Ou du moins, en partie : Je sais ce que je fais, je sais que je fais n'importe quoi, mais je ne peux pas résister.

-Tu as changé depuis... ce temps-là. T'es plus pareille, t'étais gentille avant, vraiment.

J'avais pensé à haute voix, j'avais parlé sans le vouloir. Je regrettais déjà mes paroles. Pourquoi est-ce que je me sentais toujours aussi coupable face à elle qui ne ressentait rien ? Et pourquoi est-ce que j'étais toujours autant attaché à elle après tout ce temps ?

-Désolé, je voulais pas dire ça..

Je tournais la tête. Vraiment ridicule, vraiment lâche. Elle jouait, et elle gagnait toujours. C'était facile pour elle, elle n'avait qu'à sourire, à battre des cils et elle avait tout ce qu'elle pouvait demander. Moi, malgré toutes mes tentatives, elle en me regardait plus.
Elle me balançait tout ce qu'elle voulait essayer, j'avais les mains pleines d'articles. Vu de l'extérieur, je devais passer pour un vrai pervers ! M'enfin, elle faisait bien ce qu'elle voulait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 10:44


Elle pouvait faire ce qu'elle voulait d'Andrew. Il était sa chose, à elle. Si Mika était son meilleur ami, et qu'elle ne jouait pas avec lui, ou du moins peu, Alex savait que son ex-copain était jaloux de ce dernier, et elle aimait jouer là dessus, mais ce qu'elle voulait, aujourd'hui, c'était plutôt sur autre chose que sa jalousie. Elle continua de garder son sourire. Elle se sentait non pas invincible, mais protéger. Elle savait ce qu'elle faisait. Tout comme ce qu'elle cherchait dans cette boutique, donnant toute une série d'ensembles en dentelles, qu'elle aimait plus que d'autres. Elle regarda la petite pile, et finit par s'arrêter. Elle ne réagit pas à sa phrase, du moins, par la parole, elle lui lança un long regard froid, avant d'entrée dans la cabine d'essayage. Elle avait toujours été comme ça. Juste qu'elle ne l'avait pas montré, elle était maladroite, au début, et lors de sa relation, elle s'était juste affirmée, et trouver. S'il n'avait pas compris ça. La jeune blondinette ne montrait jamais ce qu'elle ressentait au fond d'elle-même

-Désolé, je voulais pas dire ça..

- C'pas grave, tu dis ce que tu veux

Elle le regarda, puis entra dans la cabine, lui prenant tout ce qu'elle avait choisi. Une petite vingtaine d'ensembles, qui plairait à des tas de personnes. Elle ferma à trois quarts la teinture de la cabine, de façon à ce que Andrew la voie se changer, de façon intentionnelle. La blonde enleva son haut, en souriant toujours, elle le déposa, et regarda, à partir du miroir Andrew, voir s'il la regardait, sans cesse de dessiner sur ses lèvres, et finit par dégrafer son soutien-gorge, laissant sa poitrine nue, puis se tourna vers le jeune homme, en ouvrant de façon à ce que lui, et uniquement la voit à moitié nue, et tendit deux soutiens.

- Tu veux que j'essaie lequel ?

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 11:16


Elle n'avait aucune gène. Toujours à se montrer, toujours à jouer. Le rideau n'était pas totalement fermé. Je luttais pour ne pas regarder dans la cabine, ne voulant pas passer pour le pervers de service. Mais elle dégrafa son soutien-gorge et se tourna vers moi, me tendant deux de ses articles.

- Tu veux que j'essaie lequel ?

La garce. J'étais forcé de me tourner vers elle et de lui faire face. Je détaillai brièvement son corps, toujours aussi parfait. Elle avait toujours su ça. Sans doute n'avait-elle jamais été vraiment gentille à proprement parlé. Je sentis le rouge me monter aux joues et mis ma main devant mon visage pour me calmer. Une fois cela fait, je relevai la tête vers elle. Je me concentrai sur la lingerie qu'elle me montrait.

- N'importe, tu vas les essayer tous les deux de toute façon.

Je tournai la tête pour ne pas perdre mon sang froid. Je sentais d'ici son sourire vicieux, sa mesquinerie. Elle jouait vraiment avec mes nerfs. Alex avait toujours été comme ça, mais avant, c'était mignon, c'était drôle puisque nous étions un couple. C'était un jeu sans méchanceté, un jeu qui nous amusait tous les deux. Mais là, c'était de la pure cruauté. Elle savait que ça faisait mal, mais c'était justement ce qui l'amusait, j'en étais sûr.

- T'as pas besoin de moi pour choisir, j'suis pas ton copain.

Je fermai le rideau, pour ne pas craquer, puis m'éloignai un peu de la cabine et regardais les passants dans la rue. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait de moi, et j'en avais assez. Il fallait que ça cesse. Je ne me laisserais plus faire comme ça, c'était fini. Je me rapprochai de la cabine.

- Alex, on les prend pas tous hein, j'ai pas non plus un porte monnaie extensible. Et faut voir à pas abuser.

Elle ne jouerait plus avec moi. Deux ans, c'était suffisant, il fallait que j'oublie maintenant, que je passe à autre chose. Elle ne resterait qu'une amie, qu'une connaissance, qu'une ex éloignée. Cette fois c'était fini. L'agacement commençait à monter, je croisai les bras et tapai du pied sur le sol, impatient de partir et d'oublier cette journée le plus vite possible. Mais elle n'était pas de mon avis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 19:21


- N'importe, tu vas les essayer tous les deux de toute façon.

- Chut, t'es nul toi, quand tu t'y mets.

Elle savait qu'il la désirait, que l'appel de la chair, de sa chair à elle, l'appelait. Mais il lui résistait, comment cela se faisait ? L'emprise qu'elle avait sur lui se dissipait doucement, elle perdait le jeu, elle sentait son emprise se dissipait doucement, et elle ne supportait pas ça, loin de là. Il fallait qu'elle fasse quelque chose, qu'elle se venge du fait qu'elle avait perdu. Il fallait réagir vite. Elle envoya un message à Mika, lui, il allait venir la divertir, et elle était sûre que ça relancerait le jeu, et ça, Andrew ne pourrait le réprimer.

- T'as pas besoin de moi pour choisir, j'suis pas ton copain.

- Haaaa ! Parce que tu ne considères pas que nous ressemblons à un couple ?

Elle regardait le rideau se fermait, et pesta de colère. Oui, elle avait perdu, elle perdait aussi Andrew, et au fond d'elle, elle ne voulait pas le perdre, non. Ce gars, elle avait un besoin de lui, c'était sa chose à lui, sa propre chose à elle, et personne, non personne ne pourra la lui reprendre, jamais ! Elle sentait les larmes de colères, elle les refoula avec violence, mais quel idiot ! Elle soupira, et se regarda dans le miroir, en souriant. La jeune femme se mit en petite culotte, et enfila un soutien-gorge rouge, à dentelle bleu pastel. Elle était effroyablement belle, elle le savait tout en souriant. Elle ouvrit en grand la tenture, et le regarda longuement.

- Alex, on les prend pas tous hein, j'ai pas non plus un porte-monnaie extensible. Et faut voir à pas abuser.

- Je prends celui-là. Il me va bien, non ?

Un sourire sublime, exquis, devant lui, elle se planta ainsi. Il fallait qu'il craque, au moins un baiser, un long baiser ! Debout, on aurait un fantasme masculin. Un grand sourire, toujours sur ses lèvres, Mika confirmait qu'il venait, autant être dans sa meilleure tenue. Son regard se planta dans celui de son ex-copain. Le jeu continuait, elle avait perdu la première manche, mais elle gagnera les deux suivantes. Et ceux, dés que Mika sera là.

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 245
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 22


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 19:40

    Tel un beau et jeune destrier, le jeune homme bougea son gros derrière de sur le canapé miteux dans lequel il était installé, il passa négligemment sa main dans ses cheveux, réajusta son haut, mis son téléphone dans sa poche arrière de son jean troué, enfila sa vieille veste en cuir noir et quitta son petit studio des quartiers pauvres de la ville. Le jeune homme n'était pas des plus friqué, ni même dans la normal, mais temps qu'il avait un toit et de quoi ce nourrir, même si en ce moment ça devenait dur, il se fichait royalement du reste. Les mains dans ses poches de devant il traîna les pieds jusque l"endroit indiqué par sa belle blondasse de meilleure amie. Elle lui avait dit qu'elle essayai des sous vêtements devant Andrew. Connaissant la blonde jusqu'au plus profond d'elle, il savait que ce ne serait pas du genre sous vêtements de grands mère. Et de plus, devant ce con d'Andrew, elle ferai tout pour le chauffer. Ce type, Mika l'aime pas.

    Le rockeur des trous perdus de la ville bailla longuement. Il ferai tout pour casser la figure à ce type, mais pour le moment, il attendrait que ce soit lui le premier qui attaque. Histoire que si jamais, ils doivent régler ça au commissariat, Andrew n'y échappe pas. Bah ouais, il fallait un minimum de logique. Il passa alors devant une boutique de sous vêtements qui n'étaient pas en ses moyens et se stoppa pour regarder par la vitrine. Il soupira et entra ne voyant rien. Il poussa donc la porte et passa dans les rayons, imaginant sa meilleure amie dans des ensembles des plus coquins. Ouh làlà, le sexe et toujours le sexe. Mika devrait ce calmer la dessus, sérieusement. Il soupira et se dirigea vers les cabines en traînant les pieds et il fit Andrew, entrain de bien reluquer sa blondasse dans un joli ensemble. Il sourit et s'approcha, se mettant entre elle et l'autre couillon, prenant son amie par la taille.

    - Tu prépare déjà mon cadeau de noël jolie coeur ? lâcha Mika, tout sourire en tirant sur la bretelle du soutien gorge, puis il regarda Andrew, toujours en souriant. Alex ? Tu sors ton chien ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Ven 3 Mai - 19:59


-Je prends celui-là. Il me va bien, non ?

Sans gène. Elle voulait me faire craquer. C'était très dur de résister, mais mon aversion pour elle était telle que j'arriver à dominer mon instinct. La colère monta très rapidement. J'allai exploser, tout lui dire, lui cracher au visage tout le mal que je pensais d'elle. J'allai la faire perdre la partie, pour de bon, j'allai me débarrasser de ce sourire, certes ravissant, mais mesquin. Je n'arrivais pas à retenir ma colère.

- Ca suffit maintenant ! J'en ai marre de ta comédie ! T'as vu c'que t'es devenue ? Ouais c'est sûr, il te va très bien ce soutif, mais t'as pas à me manipuler comme ça ! Tu piges rien putain ! Tu le fais même exprès ! Tu crois que tu vas gagner comme ça ?! Tu crois que je vais être ton petit chien encore longtemps ?! Tu crois que je suis ta chose ?! Eh bien ta chose en a marre !

Je la fixai, énervé, le regard méprisant. Puis continuai, sur un ton qui reflétait mon expression.

-Pf, tu me dégoûtes. Tu me donnes envie de vomir ! J'te reconnais pas, et j'ai même plus envie d'essayer de connaître ce que tu es devenue ! Tu vois, tu pourras pas m'avoir cette fois ! Ca marche plus !

Je la dévisageais encore, un air de pitié dans les yeux.

- Bon, comme j'suis con, je vais te payer ton soutif, j'ai pas envie d'être complice d'un vol, mais après, on en restera là.

J'avais enfin dit tout ce que je pensais, je m'étais enfin libéré de ce poids qui me poursuivait.J'avais envie de partir, de me faire une autre vie, loin d'elle, loin de cette garce. Je m'apprêtais à me retourner quand un imbécile vint se poster devant moi, prenant Alex par la taille.

-Tu prépare déjà mon cadeau de noël jolie coeur ? Alex ? Tu sors ton chien ?

Il était tout sourire. Lui qui n'avait rien, il se permettait de me regarder de haut. Pour une fois, bien que sa présence ne m'enchantait guère, il tombait à pic.

- Ouh là ! Je te la laisse. T'as assez d'argent pour payer ? Ah mais non c'est vrai, t'es dans la misère ! Bon Alex, c'est combien ? Je vais payer direct, et je me casse.

J'avais fait un premier pas pour me débarrasser d'elle et de sa sangsue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Sam 4 Mai - 20:59

L'envie de le faire craquer, qu'il l'embrassa fougueusement, tendrement, voilà ce qu'elle voulait. De la passion, de son amour unique qu'il avait pour elle. Tout son jeu de séduction était porté sur cet objectif : un baiser qui finirait comme toutes les autres fois en partie de jambes en l'air. C'était comme ça et uniquement comme ça qu'elle se sentait aimée. Comme un récompense après tout ses efforts de séductions, mais il ne voulait. Sa chose ne voulait pas d'elle, Andrew la fuyait en courant. Elle sentait que sur ce coup, tout était perdu. Game over, et l'aide de Mika ne pouvaient pas remonter le jeu. Ce qu'elle voulait, elle ne l'aurait. Il fallait faire son deuil, mettre un voile sur son caprice, et se heurté à chaque mot douloureux les uns comme les autres, mais elle ne montrerait pas, cette envie de pleurer. Elle se cacherait dans les mots.

- Ça suffit maintenant ! J'en ai marre de ta comédie ! T'as vu c'que t'es devenue ? Ouais c'est sûr, il te va très bien ce soutif, mais t'as pas à me manipuler comme ça ! Tu piges rien putain ! Tu le fais même exprès ! Tu crois que tu vas gagner comme ça ?! Tu crois que je vais être ton petit chien encore longtemps ?! Tu crois que je suis ta chose ?! Eh bien ta chose en a marre !

- Ne parle pas comme si tu savais ce que je ressentais, ni pour quoi je fais ça. Tu ne cherches pas à creuser plus loin ? Tu t'attends quoi, BORDEL ? Que je me mette à genou, et que j'te pipe tes sentiments comme je le fais avec ton putain de sexe ? C'est trés mal me connaitre. Ouais, t'es ma chose. Tu m'appartiens, et ce n'est pas ta petite rébellion qui m'fera peur. Tu sais tout comme que tu me céderas.

Le plus dur, pour Alex, c'était ce regard qu'il lui lançait. Son coeur brûlait, mais elle ne le montra pas, ce
serait donnait à Andrew une raison certaine de la détruire un peu plus. Car s'est ce qu'il faisait. Il la jetait dans le buché, comme un vieux bout de bois usé qu'on s'en sert pour le feu. Elle venait définitivement de perdre la partie.

-Pf, tu me dégoûtes. Tu me donnes envie de vomir ! J'te reconnais pas, et j'ai même plus envie d'essayer de connaître ce que tu es devenue ! Tu vois, tu pourras pas m'avoir cette fois ! Ca marche plus !

- Je te dégoute ? Juste parce que j'suis naturelle ? Mais tu prends pour qui, sale con ? Putain ! MERDE ! Après tout ce que je t'ai donné de moi, tu me jettes ta merde dans la figure ?

La douleur était fulgurante, elle allait donc lui céder encore plus ? Une part de son ressentie, de ses
sentiments, mais Mika vint la sauver de justesse, sa chaleur sur sa taille de sa main l'apaisa de suite, comme si on jetait un seau d'eau sur un feu ardent, brulant, elle lui fit un sourire tendre, et charmeur, à l'adresse de Mika, mais un sourire vrai. Joli coeur, qui l'appelait, elle savait qu'elle serait la seule dans son coeur à lui, et c'est tout, absolument tout ce qui comptait pour elle.

- C'est ton cadeau de tous les jours, mon amour, susurra la blonde, à l'oreille de son meilleur, mais assez fort pour qu'Andrew l'entende, même s’il était relativement pressé de partir. Tu t'en vas déjà, mon toutou ?

Elle l'avait sur un ton mi amusé, mi-blessé. Il s'en allait, en la laissant là, sans un mot d'excuse. Mais Mika était là, à jouer avec la bretelle de son soutien-gorge, l'idée qu'Andrew puis s'énerver encore plus l'amusait, et la rassurer dans un sens, il n'avait pas perdu son amour pour elle.

- Minette, ça te dit un terre et mer ? Murmura Alex, assez fort pour qu'Andrew l'entende à nouveau.

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 245
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 22


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Dim 5 Mai - 11:42

    Mika avait toujours son large sourire, même quand Andrew se moqua de sa misère. Oui, Mika n'était pas du genre à pouvoir se payer tout ce qu'il voulait, même pas du genre du tout, mais pourtant, il s'en fichait. Il était bien dans sa peau. Il allait rétorquer quelque chose au jeune homme qui lui faisait face mais ce retint de justesse. Il regarda ensuite sa petite blonde. Cadeau de tout les jours ? Si seulement c'était vrai ! D'autant plus qu'elle l'avait appelé " mon amour ". Il aimerait que tout ces petites choses sois pour lui et rien que pour lui. Mais ce n'était pas pour lui. Il regarda alors Andrew qui s’apprêtait à partir.

    - Bah oui Aiko, les chiens ne sont pas autorisé dans ce genre d'endroits !

    Il sourit doucement à sa rousse, la gardant contre lui il l'embrassa sur le front. Là, à ce moment précis, il n'avait que deux grosses envies : Ôter le peu de vêtements que portait sa blondasse et lui donnait tout l'amour qu'il pouvait, et sa deuxième envie était de refaire le portrait de Andrew juste pour avoir posé le regard sur sa blonde. Il regarda de nouveau Alex, la collant à lui.

    - Un terre et mer ? Non, je veux plus !

    Il l'embrassa dans le cou. Putain, si elle savait l'effet destructeur qu'elle avait sur Mika. Ce dernier releva d'ailleurs la tête et vit que Andrew leurs avait lancé un regard. Mika arqua un sourcil.

    - Quoi t'es jaloux ? On te donnera un nonos et ça ira !

    Mika c'était approcher de Andrew, menaçant. Même si son ancien ami était un peu plus grand, l'americano-japonais n'avait pas peur de s'en prendre à lui. Ah ça non ! Il le regarda droit dans les yeux, serrant les poings, attendant une réplique cinglante comme Andrew savait bien les placer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Dim 5 Mai - 13:09







Freedom of a man.



Je serrais les poings, me retenant de pas lui sauter dessus. Je les regardais se tripoter devant moi, jouer du fait que je restais. Pourquoi je restais ? Qu'est-ce que j'en avais à foutre qu'elle vole parce qu'elle ne pouvait pas se payer ça ? Je lui en voulais à elle plus qu'à lui, bien que ce soit ses répliques qui me mettaient hors de moi. Puis, je relâchai la pression, me rendant compte de l'absurdité de la situation et de la facilité qu'il y avait à tout laisser tomber. Je hissai un petit sourire en coin, je n'allais pas m'énerver. Pas comme ils le pensaient en tout cas.

-Je te laisse avec cette traînée, j'en ai assez vu.

Je me retournai, prêt à partir, mais changeai d'avis. J'avais encore quelque chose à dire.

-Ah au fait, démerdez-vous pour payer ça.

Je me tournai de nouveau vers Alex, le regard rempli de mépris et de fierté. Elle n'avait pas gagné au jeu cette fois-ci.

-Et Alex... Voilà, j'ai gagné, et tu m'as perdu.

Je quittai la boutique, les mains dans les poches, fier d'avoir enfin renoncé. J'avais envie de vomir, envie de faire sortir tout ce que j'avais dans le cœur. Je m'étais libéré d'un poids, mais maintenant un autre se formait. Pourquoi ? Qu'est-ce que c'était ? C'était terminé, définitivement fini. Je m'étais débarrassé de cette vipère et de son larbin, je pouvais enfin de nouveau vivre, sans attendre qu'elle vienne me retrouver. J'avais envie de planer, de flirter, de célébrer ma victoire par n'importe quel moyen. Pourtant, un petit sentiment de regret venait titiller mon cœur, le torturant un peu. Trois ans de ma vie passés à courir après quelqu'un, pour ne rien avoir au final. Trois ans de prison pour une liberté partielle. J'étais toujours dans le centre commercial, assis sur un banc, me reposant et savourant enfin cette liberté, étouffant ce sentiment déplaisant.

 



robb stark


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Dim 5 Mai - 13:57

[dohtml]




Le problème premier quand on joue, c'est qu'il y a un chance sur deux de perdre. Et là, elle avait perdu. Et en beauté. Le déchirement de son cœur pouvait presque s'entendre. Et ce n'était pas le jeu avec Mika qui lui permettait d'oublier. Loin de là, le feu douloureux la consumait tout entière, au point de voir sur ses joues perlaient de fines perles transparentes. Elle avait fini par laisser ses larmes coulaient. C'était cette phrase qui avait fait tomber sa barrière. De plus, elle pleurait en public. Mais elle avait tellement mal. Rien n'existait autour d'elle, ni même Mika. Sur ce coup-là, elle allait faire quelque chose qu'elle regretterait, sans se rendre compte. Mika, elle l'aimait, oui, mais elle était tellement paumée, elle l'aimait de tout son être, mais elle aimait aussi Andrew. Et là, c'était Andrew qu'elle perdait. La jeune femme lança un regard à son meilleur, déchirant et plein de souffrance, puis un léger sourire d'excuse. Elle entra dans la cabine, et se rhabilla, en gardant le soutien-gorge inconsciemment, puis courut aussi vite qu'elle pouvait, laissant près des pieds de Mika son téléphone portable. Une fois face à Andrew, elle le regarda, encore des larmes sur ses joues, puis le fit se lever, silencieuse, et tremblante, et l'embrassa. Non pas un baiser futile et fade. Ce baiser, c'était un baiser où elle se donnait tout entière. Elle ne lésinait pas sur ce qu'elle donnait, laissant même voir une trace d'amour entre eux. C'était comme une déclaration. Et malgré les larmes qui ne cessaient de pleurer, la jeune femme ne cessa pas le baiser. Pour rien au monde elle ne cédera le contact qu'il y avait entre eux, à ce moment-là. Elle passa ses bras autour de son cou, pour ne pas qu'il parte, qu'il s'en aille comme un coup de vent. Elle serra l'étreinte, en détachant lentement ses lèvres des siennes. - Ce n'est pas vrai, hein ? Je ne t'ai pas perdu ? cette question reflétait toute cette douleur qu'elle ressentait, tout comme les gouttes d'eau qui continuaient de tomber de ses joues sur le sol.


[/dohtml]

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 245
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 22


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Dim 5 Mai - 15:08

    Anéanti, brisé, détruit. Mika n'était plus. Il regarda Andrew partir sans un mot puis regarda la blonde, elle lui lança un regard qui le fit ce sentir mal. Puis elle se changea et partit en courant, laissant tomber son téléphone. Il était figeai, n'en revenant pas. Dans ce drôle de jeu, au final, c'était lui le perdant. Il avait perdu Andrew, et Alex lui glissait entre les mains. Il ramassa le téléphone à la blonde et s’apprêta à sortir, mais il fut interpellé par la caissière et Mika dû payer ce qu'Aiko avait pris, ce qui signifiait que vue le prix, il ne mangerait pas le soir jusqu'au demain soir. Il vida donc son porte feuille et partit, mettant une main dans sa poche et de l'autre, regarda les messages de la blonde avec Andrew. Il eu les larmes aux yeux et arrêta puis se figea. Il se figea net. Il ne pensait pas avoir plus mal, mais là, ce fut la cerise sur le gâteaux. Alex, sa Alex était entrain d'embrasser Andrew de façon passionné juste devant ses yeux. Mika devint pâle d'un coup, il détourna le regard. Ce n'était pas possible, non. Alex ne pouvais pas lui faire ça, pas là, pas maintenant. Il regarda le téléphone portable de la monde dans sa main, serra le poings. Il respira ensuite un bon coup histoire de ce donner du courage et approcha du semi-couple. Passant derrière sa meilleure amie, il glissa le téléphone dans la poche arrière de son pantalon, sans s'arrêter, il continua son chemin, les ignorants totalement. Mika avait définitivement perdu, il abandonnait totalement. Il mis ses mains dans ses poches et quitta les lieux, la tête basse. Même pas la foie de rentrer chez lui, il partit traîner il ne savait où.

    [ Partit. Merci de ce rp ~ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Dim 5 Mai - 15:46






Alors que j'étais dehors, tranquille sur mon banc, j'aperçus Alex courir vers moi, en larmes. Surpris, je me levai. Elle m'embrassa à pleine bouche, un baiser passionné, différent de tous les autres. Elle avait laissé Mika seul ? Je jetai un œil à la boutique. Il était en train de payer le soutien-gorge qu'elle n'avait pas retirer. Ce n'était pas trop cher pour lui ?
Alex mit ses bras autour de mon cou, m'obligeant à me reconcentrer sur elle et non sur Mika. Il passa à côté de nous sans s'arrêter, il devait être profondément blessé. Je répondais au baiser, bien que la colère n'ait pas disparue. Elle me relâcha enfin et je pus découvrir son visage rempli de larmes.

-Ce n'est pas vrai, hein ? Je ne t'ai pas perdu ?

Elle paraissait tellement désespérée en posant cette question. Je commençai à lui caresser le visage, de nouveau emprisonné. Alors que je replaçais une de ses mèches de cheveux, je me rendis compte de l'erreur que je faisais. Il ne fallait plus que je cède de la sorte, plus jamais. Elle devait savoir qu'elle ne pouvait plus me manipuler comme ça. Mon regard se fit plus froid, je retirai ma main de ses cheveux et détournai la tête. Il fallait abandonner cette fois.

-Si Alex. C'est trop tard. Tu ne peux plus m'avoir comme ça. Désolé.

Je restai là, figé. Elle pouvait bien me frapper, me crier dans les oreilles. Elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, je me retiendrais de craquer. Elle n'aurait plus d'effet sur moi. J'étais presque guéri de ma dépendance et de mon obsession envers elle. J'eus une pensée pour Mika. Il devait vraiment être mal en ce moment, ne sachant plus quoi faire.

-Va rejoindre Mika, je pense qu'il est pas bien là.

J'avais dit ça très calmement, sans haine. C'était à présent de l'histoire ancienne. Je venais de rayer Alex de ma vie amoureuse, peut-être même de ma vie tout court. J'étais désolé pour elle, qui venait enfin de faire un pas vers moi alors que moi, je reculais. Pourtant, je ne pouvais pas bouger. Je ne pouvais pas partir. J'étais toujours là, à la regarder, figé sur place.

 



robb stark


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    Dim 5 Mai - 16:39

[dohtml]




Le problème quand on joue trop, qu'on manipule les gens comme des choses, on ne nous croit plus. Alex venait de perdre Andrew, mais aussi Mika, juste parce qu'elle voulait les garder tous les deux pour elle. Ressentir leur amour respectif, mais elle ne pouvait ni avoir les deux, ni vivre sans. Idiote, et conne, elle se détestait, l'une des rares fois où elle voulait tout foutre en l'air, même elle. Mais, tant pis. Tant pis pour le reste, pour les autres, pour elle. Pendant trois ans, elle avait vécu sur un petit nuage, le sien, mais le décor était en carton, et il venait de prendre de l'eau. Le carton se pliait sous le poids des erreurs et de la douleur. Aujourd'hui, elle faisait face à tout ce qu'elle fuyait. " Si Alex. C'est trop tard. Tu ne peux plus m'avoir comme ça. Désolé. " Elle n'aimait cette phrase, deux mots en trop : trop tard. C'est injuste. Elle pouvait, vraiment, être sincère, s'il restait, mais elle avait besoin de Mika, ça n'ira jamais. L'un va sans l'autre, mais l'autre ne va pas avec l'un. " Je .. Tu ne peux pas ... Je t'en supplie, tu ne peux pas ! J'ai besoin de toi, je ne te promets de changer ! " Elle ne savait pas plus argumenter, son cerveau venait de lâcher prise à son tour. Tout et tout le monde venait de la laisser tomber. Pour la première depuis le début, ce n'était pas un game over, mais un plantage du jeu complet. Si seulement les choses pouvaient se transformer, mais non. " Va rejoindre Mika, je pense qu'il est pas bien là. " Mika ? Elle le regarda partir, on aurait dit qu'il avait tout les malheurs du monde sur ses épaules, elle devait faire plus attention à lui, maintenant, mais elle ne laissera pas Andrew. Elle l'aimait, elle, et lui aussi. Il fait juste semblant. Sans un mot, elle se mit à courir après lui, mais il avait disparu. Comme par magie. Au final, tout le monde la détestait et les choses ne changeraient pas ... Elle regarda son téléphone, puis le remit dans sa poche. Promis, en rentrant, elle enverra un message à son Mika, à elle et personnel d'autre.


[/dohtml]

[ Terminé pour moi aussi <3 ]

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [CLOS] Chapardage.    

Revenir en haut Aller en bas
 

[CLOS] Chapardage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partition mythique [Clos]
» Un matin à la volière... [sujet clos]
» Huis Clos : Le contexte
» [CLOS] [Alex/Yuna] Magic Alice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Lake Worth
 :: West :: centre commercial
-