AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Dim 5 Mai - 21:12



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 8h46” Frissonnant inconsciemment à son geste sur ma joue, je ne me réveille pas pour autant restant ainsi allongé et étrangement calme pour une fois dans mon sommeil, ne bougeant pas tellement alors que j'ai pas vraiment conscience de son intrusion dans mon lit et mon intimité. Respirant calmement je reste de marbre à tout cela. Pour le moment.
Et lorsqu'il se glisse contre moi, le mouvement de couverture ne me réveille pas et inconsciemment je passe presque un bras autour de lui. Ce geste étant limite instinctif dès qu'il se pose contre moi, cependant à peine quelques dixièmes de secondes après qu'il se soit posé, j'ouvre les yeux réveillé par sa présence et son contact. Mes yeux rencontré la demi obscurité le jours passant seulement par les baies vitré aux rideaux à peine tiré du salon, je n'ai aucun mal à savoir où je suis, la nuit que j'ai passé, qui est dans mon loft, qui est dans mon pieu et le reste. Figé sur le cou je ne bouge absolument pas mon coeur devant par contre salement s’accélérer. Je prend conscience de sa proximité, de mon corps qui s'embrasse, de l'envie qui démarre aussi sec que quand Baptiste la joue sérial tombeur -ou plutôt serial baiseur. Je suis désolé...de me comporter comme un vrai casse burne avec toi...Je te remercie de me supporter. C'est sans doute sa voix calme et sincère, et ses paroles qui m'empêche de bouger et de le frapper réellement pour une première fois. Ses mots me faisant légèrement du bien je reste immobile même si le désir et son corps font lentement et surement monter la colère et... la peur. Peur de lui dans un sens, putain si seulement il savait... Peur qui accentue ma colère faut être certain que ça fait pas bon ménage. Pourtant je bouge pas, je reste... calme. tu n'as réellement pas peur de la castration gamin... ma voix gronde légèrement, même si ma colère reste pour le moment maitrisé par ses paroles précédentes. Et rien que pour cela, vu que la je commence sérieusement à paniquer intérieurement. Rhian. Mon lit. Rhian à moitié pas habillé. Moi torse nu. Rhian. Mon loft. Son corps.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Dim 5 Mai - 21:47




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA




Mes paroles sont sincères pour la première fois. Il n'y aucun jeu ou menace. Je suis sincère car je réalise que ce que nous avons - et cela même si c'est complétement indéfinissable sans rentrer dans une folie totale - j'y tiens. J'y tiens car c'est la seule chose tangible dans ma vie. Cette personne qui est là pour moi alors que personne n'a jamais veiller sur moi. Une mère qui voyageait à travers le monde pour vendre ses bouquins de "porn mom" et qui n'a jamais prit le temps de me bercer. Un père de la vieille école qui a pensé qu'un seul geste affectueux pourrait ne jamais faire de moi un homme. Mon nez s'écroule un peu plus entre ses pectoraux. Nos peaux se touchant et s'effleurant. Sa main me prend contre lui et rend mon corps incandescent. Il y a même ce picotement entre mes cuisses. Big Ben veut faire parler de lui, mais je suis bien loin de tout ça. Je suis avec lui. Et, je pourrais mourir sur l'instant, j'en serais heureux. Son odeur serait mon linceul. Mais je sursaute soudainement. Mon cœur s'arrête. tu n'as réellement pas peur de la castration gamin... Je n'ose plus bouger. Tétanisé. Sa voix qui gronde est pourtant calme. Mes tempes sont en feux. Je déglutis bruyamment, mais finalement je sais ce que je veux...« Fais comme si j'étais pas là... Encore quelques minutes, s'il-te-plaît,,,Je promets de bien me tenir... » Ma voix se fait suppliante et se remplit de trémolos. J'en ai la gorge nouée et la larme à l’œil. « S'il-te-plaît... » Je ne ne lui ai jamais rien demandé de cette manière. L'émotion me gagne car je sais qu''à tout moment il peut me pousser hors de son lit, m'attraper par le col et me jeter dehors, tout en m'ordonnant de plus jamais revenir. Je m'accroche comme si j'étais mes derniers secondes sur terre. Je me colle littéralement à lui. Je passe ma jambe autour de ses hanches et je m'enroule. Torse contre torse. Bassin contre bassin.Je suis fébrile et le cœur en débâcle. Besoin de cette affection...un besoin à en crever.



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Dim 5 Mai - 22:01



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 8h46” Je brise le silence de cette si courte nuit, je sais pas quelle heure il est, j'en ai aucune idée et je ne peux guère bouger pour le savoir. Mais je me doute que ça ne faisait pas si longtemps que je dormais. Si ça fait longtemps que lui est là ? Aucune idée, aucune putain d'idée. J'ignore si c'est sa présence qui ma réveillé où si c'est juste l'instant comme ça, et qu'on est ainsi depuis de longues minutes. Ça aussi ça m'inquiète totalement, mais pas autant que la situation là présente. Et ma voix le fait sursauter, je le sens contre moi et sur le coup un soupçon de culpabilité me prend, mais alors très bas en dessous de la colère et je n'y fais même pas attention. Non ma tête entière est dirigé à son corps contre le mien, son corps si proche, qui me touche bien plus que jamais. Fais comme si j'étais pas là... Encore quelques minutes, s'il-te-plaît,,,Je promets de bien me tenir...s'il te plait Sa voix sur le coup me scie littéralement sur ma place, ma colère disparaissant aussi rapidement qu'un clin d'oeil alors que je reste ainsi ébahit, stupéfait par le ton de sa voix, par son attitude et par l'étrangeté de la situation. Ouvrant la bouche je suis incapable de répondre quoi que ce soit, sachant pas trop se que je suis censé faire. Le réconforter ? Hum... je suis pas vraiment qualifier pour ce genre de truc, moi je vend de la drogue, je baise des filles et j'en laisse d'autre sur le palier de mon loft vêtu seulement d'une culotte en prétextant un appel urgent alors que je me recouche, je ne console pas les gens habituellement moi. Et puis... il pleure là où quoi? J'ai fais quoi ?Je lui ai fait mal ? Sur le coup je sens la peur mais une toute nouvelle glisser dans mon ventre alors que je crains d'avoir dormit à ses côtés et l'avoir blessé où je ne sais quoi. Mon bras se resserrant machinalement sur lui je fronce les sourcils. Je t'ai fais mal ? j't'ai frappé dans mon so...? Je demande doucement. Seulement mes paroles son arrêter parce qu'il bouge s'accrochant encore plus à moi, alors que je m'inquiète de son état... jusqu'à le sentir faire avec sa jambe.
Et là je flippe littéralement parlant, me tendant en sentant mon bas ventre s'enflammer d'une manière que je connais que trop bien, ma gorge s'assèche alors que mon sang fait qu'un tour et palpite à une vitesse impossible. Arrêtes ça ! D'un seul coup j'oublie réellement son état, le lâchant alors que j'empoigne ses épaules avec brutalité essayant de le virer. Rhian lâches moi putain ! J'emplois jamais son prénom je crois, oui je crois que je l’empoigne rarement voir jamais, mais là... ma voix froide et cassante se fait menaçante alors que j'essaye de m'extraire de son étreinte. Je comprend pas comment l'envie peut-être si forte en bas alors que la haut c'est le pétage de câble totale, la peur , la panique et la colère que ce putain d'homo se colle à moi et me fasse tant d'effet.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 7:01




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA




Je ne sais pas ce qui m'arrive. Est-ce c'est sa chaleur ou son odeur qui me fait me révéler ? C'est promiscuité dans son lit qui m'enflamme mais qui me rassure de la même manière. Le besoin de tendresse. Je ne suis qu'un humain. Je frisonne à ces paroles. Je t'ai fais mal ? j't'ai frappé dans mon so...? Elles ne m'aident en rien. Oui, tu m'as fait mal. J'ai envie de lui répondre. Ton indifférence me blesse et me tue. Mais, aussi la façon dont tu me regardes. Pourquoi j'ai l'impression parfois de sentir cette pointe de désir ? Est-ce que je me fais du mal tout seul ? Alors, je ne réponds rien, je ne fais que le serrer contre moi.

Puis, ma jambe s'enroule, peut-être le geste de trop ? Je n'ai pas réfléchi. C'est venu par automatisme. Cette envie d'être au plus prêt de lui. Sa virilité vient toucher ma cuisse. Je suis d'abord sous le choc. Mon esprit a envie de croire à en crever que c'est moi qui lui fait cet effet. Puis, je rationalise. Je me hurle de ne pas être stupide. Il devait rêver d'une belle blonde avant mon arrivée. Elle devait bien s'occuper de lui, voilà tout... Arrêtes ça ! Je sens ses mains se poser sur mes épaules. Je sens son rejet. Je le prend en pleine poire. Cela me détruit de l'intérieur car je ne veux pas le lâcher. Rhian lâches moi putain ! Je ne peux pas lutter contre sa force. Sa force me pousse hors du lit. Je tombe comme un poids mort contre le parquet. BOUM ! Grand silence en suite alors que mes larmes montent à mes yeux. J'essaye de les retenir, mais je n'y arrive pas. Je jette en avant mes mains pour couvrir mes pleurs et je craque littéralement. « Je suis désolé » Sanglotai-je. « Tu devais faire un beau rêve avec l'une de tes blondes et je te dérange...Je voulais pas...Je voulais juste...savoir ce que cela faisait d'être tenu dans des bras. J'en ai marre d'être ce que je suis. Que tout le monde pense que cela me plait...Mais, moi, je veux juste qu'on s'intéresse à moi...que quelqu'un tienne à moi pour simplement me prendre dans ses bras et me dire que tout ira bien...oublier ce que cet enfoiré m'a fait...oublier que je ne fais que tout cela pour me faire du mal... » Je n'ai pas quitté le sol. Je lâche soudainement un rire froid, qui est le centre névralgique de tout mon désespoir. « Je sais pas pourquoi je te dis tout ça...Je suis vraiment pitoyable...Je pense que je vais te laisser retrouver ta blonde et tes rêves sexy...Je vais rentrer chez moi. Marcher à pieds me ferra du bien... » Je retire mes mains et je fixe le plafond. Mes larmes coulent sur mes joues sans discontinuitées. Je suis étrangement calme, comme si cela m'avait fait du bien de me vider, de faire enfin sortir ses mains qui me font si mal.



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.



Dernière édition par Rhian Thomson le Lun 6 Mai - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 17:05



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 08h50” Evidement , et encore heureux, son corps ne fait pas le poids face à ma force. C'est pas comme si on avait un physique très similaire en même temps, c'est sur et certain que niveau force, y'a àas à voir. Je le sens donc lâcher prise et il vire du lit dans un bruit sourd. Ok je devrais m'en vouloir pour ça mais non, le colère est bien trop présente. Comment a-t-il pu oser se coller ainsi ? Comment a-t-il pu penser que je... J'essaye de me calmer, j'essaye vraiment alors que je roule sur le côté balançant mes jambes vers le sol alors que je m'assois sur le côté de mon lit, du côté opposé à Rhian. J'ai envie qu'il se tire là. Maintenant, de suite, je veux qu'il se casse et qu'il ne parle plus jamais de ça, je ne veux pas de ça. Je suis désolé Je soupire énervé me calmant en appuyant ma tête dans mes mains pencher sur mes genoux alors que le silence est brisé d'un seul coup par... Je relève la tête lentement ayant du mal à réaliser. Tu devais faire un beau rêve avec l'une de tes blondes et je te dérange...Je voulais pas...Je voulais juste...savoir ce que cela faisait d'être tenu dans des bras. J'en ai marre d'être ce que je suis. Que tout le monde pense que cela me plait...Mais, moi, je veux juste qu'on s'intéresse à moi...que quelqu'un tienne à moi pour simplement me prendre dans ses bras et me dire que tout ira bien...oublier ce que cet enfoiré m'a fait...oublier que je ne fais que tout cela pour me faire du mal... Il pleure ? Non il sanglote presque et là sur le coup.... ma colère disparait quasiment alors mes idées cessent de se concentrer sur se qui se passent en bas et se focalisent sur ses paroles. Je fronce les sourcils essayant de comprendre tous se qu'il est en train de dire et essayer de trouver un sens à tout ça. Savoir se que ça fait d'être tenu dans mes bras ? Il cherche à dire quoi par là ? Parce que sérieusement, il m'a déjà vu tenir quelqu'un dans mes bras ? Même quand une fille à la bonheur de rester dans mon lit pour une nuit entière, on va pas dire que je m'endors en la tenant contre moi. Il rit et mon ventre se crispe alors que j'abandonne pour le moment la colère, il y aura le droit plus tard... quand il pleurera pas. Je sais pas pourquoi je te dis tout ça...Je suis vraiment pitoyable...Je pense que je vais te laisser retrouver ta blonde et tes rêves sexy...Je vais rentrer chez moi. Marcher à pieds me ferra du bien... Je fronce les sourcils. Ma blonde ? Alors là faudrait m'expliquer, je laisse tomber en me levant alors que je soupire allant légèrement tirer le rideau pour laisser entrer du jour, juste un minimum pour y voir, ne voulant pas non plus de lumière réelle. C'est bon je vais pas te mettre à la porte... Je grogne en quittant la "chambre" rejoignant ma table basse où j'attrape mon whisky de ... tout à l'heure, revenant ensuite dans la chambre où je finis par m'abaisser vers le sol pour être "à peu près " à sa hauteur lui tendant le verre. Tu faisais allusion à qui en disant "l'enculer" ? Je demande alors.


© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 18:40




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA




Ma blonde ? Je sèche mes larmes de mes paumes brûlantes et je cesse de sangloter. J'essaye de trouver mes mots. Je ravale mes sanglots, mon regard fixant toujours le plafond. Je le vois passer et venir tirer les rideaux. Je plisse les yeux devant cette lumière vive qui vient frapper le fond de mes rétines. Je dois être affreux. Les yeux surement gonflés ? Avec ces fines traces d'eau salée qui doivent courir sur mes joues ? Je me tourne sur le côté, ne lui montrant plus que mon dos. Je veux pas qu'il me voit ainsi. Je veux que personne ne me voit. Je me recroqueville en remontant mes genoux contre mon ventre. « Tes rêves quoi...Et, déjà, quel garçon n'a pas la gaule au lit ? Tu devais rêver de jolies poupées...Mon approche était un mauvais timing, désolé. » Ma voix est étrangement calme et sereine. J'ai pas envie de me faire des films Même, si intérieurement, je donnerais tout pour que cela soit moi qui lui ai fait cet effet là...Mais, c'est pas bien de rêver...

C'est bon je vais pas te mettre à la porte... Je ne réponds rien. Car, ce qui serait mieux c'est qu'il me mette dehors. Qu'il me vire de sa vie. Peut-être que je pourrais enfin respirer ? Je suis dans ma position fœtal maintenant. Mon caleçon qui bien malgré moi dans ma chute à bien glissé et découvre une bonne partie de mes fesses. J'entends ses pas qui s'éloignent et qui se rapprochent quelques minutes après. Je n'ai toujours pas bougé, comme si j'étais en état de choc. Je vois son verre. Il est tôt pour déjà se mettre à boire.Tu faisais allusion à qui en disant "l'enculer" ? Sa question me donne envie d'un coup de fouet. Je m'assois en tailleur devant lui et je prends son verre. Je le porte à mes lèvres exactement où ses lèvres se sont posés quelques heures auparavant. Faut-il vraiment que je lui réponde ? « Personne..Et, déjà tu me croirais pas toi non plus...Après tout, tu l'as dit toi même...Je ne suis qu'une traînée...Je suppose que ce qu'il m'a fait je l'avais mérité... » Je me laisse aller à une gorgée. L'alcool m'apporte ce léger réconfort et délie ma langue pour quelques secondes. « En tout cas...C'est ce qu'il m'a dit lui quand il a quitté ma chambre... » Mes yeux son vides. Creux. Sans âme.



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 19:06



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 08h50” Bim, ça c'est fait. Ma respiration se bloque sur le coup alors que je sais pas trop quoi répondre rtant je suis surprit qu'il associe ça à un rêve. Tes rêves quoi...Et, déjà, quel garçon n'a pas la gaule au lit ? Tu devais rêver de jolies poupées...Mon approche était un mauvais timing, désolé. Et il m'offre la parade idéale au mensonge. Oh ça... oui. Ouai... mauvais timing. Je grommelle pour aller au salon les joues en feu. Oui en feu, je savais même pas que j'étais capable de rougir, sincèrement je n'ai pas sentit cette véritable gêne de se sentir si... démunit depuis ... mes cinq ans ? Et encore à ce moment là j'avais déjà un peu d'égo et un j'en foutiste assez royal.
Revenant dans l'espace "nuit", je me penche essayant de ne pas fixer mon regard sur ... son caleçon descendu me focalisant plus sur lui. C'est pas difficile vu que son état et sa réaction me rendent assez stupéfait et que je ne sais pas quoi faire, et donc ça enlève cet autre côté plus physique qui, je le sais, reviendra quand même à mon esprit plus tard, c'est une évidence. Je lui tend le verre et au bout de quelques secondes il se relève et le prend. Personne..Et, déjà tu me croirais pas toi non plus...Après tout, tu l'as dit toi même...Je ne suis qu'une traînée...Je suppose que ce qu'il m'a fait je l'avais mérité... Ok là ça pique ma curiosité, réellement. Je le regarde boire alors que je reste accroupis à sa hauteur essayant de sourire légèrement. Parce que tout se que tu dis n'est pas paroles d’Évangile ? Je pensais qu'au moins t'avais la qualité d'être toujours franc.. Je répond sans méchanceté, juste... un ton normal, se qui chez moi doit sans doute s'approcher le plus à se que les autres appels taquinerie. Cependant son expression me fait froncer les sourcils alors que je le sens comme... absent. En tout cas...C'est ce qu'il m'a dit lui quand il a quitté ma chambre.. Wow. wow. wooow !!! Je lefixe interloqué alors que je me saisis peut-être un peu brûtalemant de son bras, mais surtout inquiéter par ses paroles et se qui se forme dans ma tête -c'est à dire des scénario tous plus horrible les uns que les autres. Rhian on t'a fait quoi ? Je demande ma voix se faisant autoritaire de part l'inquiétude.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 19:59




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



Oh ça... oui. Ouai... mauvais timing. Je ne réponds rien. Je ne fais rien. C'est bien mien de laisser tout ça couler...Que le grand Fergusson bande pour un mec serait une première. Lui, l'homme à femme. Même s'il y a des rumeurs...Peut-être qu'un jour je lui en parlerais...On m'a un jour balancé un prénom...Baptiste. Rien de plus. Rien de moins. Et, est-ce que j'ai le droit d'être jaloux d'une rumeur ?

Je me relève et un truc du genre. Mon corps est encore tout caoutchouteux. Je sens mes fesses découvertes coller à son parquet froid. Mes lèvres sur le rebord de ce faire si gentiment offert. Je m'alcoolise. Le Whisky me brûle la gorge et fait sauter mes inhibitions. Je n'ai jamais parlé à par à mes parents de ce que m'avait fait mon oncle...Je comprends pas pourquoi j'en ai le besoin de le faire ici et maintenant. Parce que tout se que tu dis n'est pas paroles d’Évangile ? Je pensais qu'au moins t'avais la qualité d'être toujours franc.. Je le regarde sourire et cela me fait du bien. Je retrouve des couleurs, mais je ne peux lui rendre son sourire. Mon visage est toujours aussi vide dans ses expressions. « Je le suis...En tout cas, avec toi... » Je délivre ma vérité. Mon besoin d'être vrai avec lui. La seule personne au monde qui me peut tout me dire et tout me faire faire. Mais, sa main autour de mon bras me réveille. Elle réveille le jeune fauve blessé. Rhian on t'a fait quoi ? Je n'aime pas voir cette inquiétude dans son regard. Sa voix autoritaire me fait me lever aussitôt.

Je remonte mon caleçon et j'agite la tête car je me rends compte que maintenant j'en ai trop dit. « Qu'est ce que tu veux que je te dise... » Ma voix s'emballe et mes yeux se gorgent à nouveau d'eau. Mes mains serrent ce verre maintenant vide alors que je tremble de partout. « Que mon oncle m'a baisé tout un été alors que je n'avais que neuf-ans. C'est cela que tu veux entendre ? » Mes cordes vocales se contractent. Je suis irrationnel. Plus, j'avoue et plus je recule. Je me colle contre sa commode. Je m'y affaisse. « Et, que le pire dans toute cette horreur, c'est que lorsque je l'ai dit à mes parents. Ils m'ont pas cru. Ils ont dit que c'était pas possible. Que je n'étais qu'un menteur...Que j'étais ce gamin qui était toujours dans ce besoin d'attention... » Je retombe complétement contre la commode. J'enroule ma tête entre mes jambes. Je lâche le verre dans mes mains et celui va rouler jusqu'au pieds de Faust. Je suis vidé. J'aimerais pleurer, mais il n'y a plus rien qui sort. J'ai juste froid...Tellement froid...



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 20:12



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 08h50” Je le suis...En tout cas, avec toi... C'est bien le seul dans ce monde ou tout est faux semblant, apparences et mensonges. Le seul à sans doute dire se qu'il pense, même si dans un sens a a toujours été le cas, il prend ça comme un rôle, jouer le mec qui dit tout sequ'il pense, la diva qui s'en fout des conséquence. Je sais pas pourquoi, ni depuis quand il joue à ça. Je l'ai toujours connus comme ça, depuis des mois que je le connais il a toujours été ainsi, toujours à rire, toujours à faire le con, à jouer sa diva, à parler de cul, de vulgarité, à sucer chaque queue qui lui passe sous le menton. Non on ne notera pas la jalousie dans ce genre de phrase ! Je ne répond rien,, n'étant pas sur de se que je dois comprendre au sens de ses paroles, ni se que je dois répondre. Et lorsqu'on ne sait pas quoi dire, il vaut mieux apprécier un silence.

Il sursaute légèrement quand j'attrape son bras et sur le coup je m'en veux un peu de réagir aussi brusquement contre lui. Alors je lâche son bras. Qu'est ce que tu veux que je te dise... Que mon oncle m'a baisé tout un été alors que je n'avais que neuf-ans. C'est cela que tu veux entendre ? Ses paroles brisant le silence, je sais pas si se qui me retourne l'estomac c'est sa voix, son regard ou les propos. Mais j'ai envie de gerber à l'entente de ses paroles alors qu'une nouvelle colère grogne en moi. Pas contre lui... Pire. Et, que le pire dans toute cette horreur, c'est que lorsque je l'ai dit à mes parents. Ils m'ont pas cru. Ils ont dit que c'était possible. Que je n'étais qu'un menteur...Que j'étais ce gamin qui était toujours dans ce besoin d'attention... Il se remet à pleurer et sur le coup j'y fais pas "tellement " attention, bien trop chambouler par ses paroles. Par sa vie, par un autre côté de Rhian qui se dévoile brusquement à moi, un truc qui hurle que j'aurais du voir ça plus tôt, que c'était devant la face si enjoué de Rhian, derrière son côté de diva qui offre son cul à tout le monde. [...] Les secondes voir les minutes passent alors que le silence gagne le loft rompu de ses larmes, je reste figé, répondant même pas, ne disant rien. Je sais très bien que si j'ouvre la bouche je perdrais le pseudo contrôle de tout se qui se passe en moi. J'enrage. Littéralement. Plus que quand mon père m'a refusé l'université de d'art en me fichant en commerce, plus que lorsque ma mère m'a rayé des invités du mariage de mon frère, plus que ses réunions de famille où on me tolère à peine. Pire que tout. Et durant un bon moment je reste comme ça.

Laissant le verre au sol je me penche près de lui étant revenu à sa hauteur alors que je le relève sans difficulté avec douceur. Il réagit à peine et je me sens presque mal face à cette forme vide de Rhian. Je l'amène près du lit l'aidant à se coucher alors que je remet la couverture sur lui pour le couvrir. Essayes de dormir. Ma colère étant pour ainsi dire totalement maîtriser, je suis nul en réconfort, tout le monde devrait le savoir. Et je me sens tellement mal pour lui qu'il ne puisse pas craquer face à quelqu'un qui sache quoi dire ou quoi faire. Non moi j'en sais rien du tout. J'aimerais, mais je sais pas.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 20:32




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



C'est assez étrange ce qui se passe en moi. Les minutes défilent et je reste silencieux. Mon cerveau pourrait se concentrer sur dix milles choses, mais j'ai l'impression d'être vide de l'intérieur. Mes neurones en berne. J'ai baissé la tête car je n'ai pas la force d'affronter son regard. Je n'ai ni envie de voir de la pitié, ni de la condescendance. Car, après tout, qu'est ce qu'il peut faire pour moi ? Rien...Même si on fond de moi je sais qu'il m'a offert la plus belle des choses. Son écoute. Il m'a laissé terminé. Vidé de mon sac. Je sursaute légèrement quand il vient m'aider à m'allonger sur son lit. Je me laisse faire. Je m'accroche même à son cou, détournant toujours le regard. Je le laisse me couvrir de ses draps. Je m'y enfonce en lâchant ce léger soupir, car il y a son odeur et sa chaleur qui viennent lécher mon corps. J'ai terminé de trembler et je l'entends me dire. Essayes de dormir. J'attrape son poignet avec qu'il ne soit trop tard et je termine par tourner mes yeux encore humides vers lui. « Reste avec moi, s'il-te-plaît.. » Je me pousse dans ce grand lit et j'ouvre en grand les draps. Je me relève légèrement et je le force à me rejoindre. Je tire sur son poignet et je nous recouvre de ce grand drap.

Je pourrais vous dire que je pense à son sommeil et son bien être. Mais, c'est purement égoïste, je ne veux pas m’endormir seul. Mais, je ne suis pas prêt à faire les mêmes erreurs que tout à l'heure. Je vais lui laisser son espace vitale. Je me tourne et j'enfonce ma tête dans l'énorme coussin. Je lui offre plus que mon dos, pour ne pas être tenter encore de me coller à lui. Ma fatigue me vient soudainement. Peut-être l’épuisement psychologique ? Je me met à bailler et ma voix se fait déjà aussi léger qu'un murmure ou j'abandonne ce : « tu...peux...juste me prendre dans tes bras... » Je me roule en boule entre les draps comme un chat. « jusqu'à que je m'endorme... » Je me plonge peu à peu dans le sommeil, ne sachant pas s'il va rester prêt de moi.



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 20:52



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 08h50” Remettant la couverture sur lui, sa main réagit vivement alors que je le sens me prendre rapidement le poignet avec une vitesse surprenante. Reste avec moi, s'il-te-plaît.. Le voyant se pousser j'ouvre la bouche pour répondre mais son geste me tirant vers le lit m'en empêche. Et je dis rien retrouvant mon immense lit dans lequel je dors chaque nuit et qui n'a jamais accueillit son corps depuis tout ce temps. C'est d'ailleurs une idée qui me déstabilise assez de le savoir dans mon lit dans mes draps, mais je ne dis rien, et je le sens remettre la couverture aussi sur moi alors que je la descend légèrement sur mon épaule n'ayant pas spécialement froid de mon côté.
Je l'observe me tourner le dos pour s'allonger de mon côté habituel du lit alors que je me tourne sur le côté pour l'observer, mon regard poser sur son dos et sa colonne vertébrale visible alors qu'elle plonge et disparait sous la couverture me cachant le reste de son corps. Je ne dis rien, restant silencieux face à son geste et cette situation plus que.... nouvelle ? Étrange ? tu...peux...juste me prendre dans tes bras... Je fronce un sourcils sur le coup me tendant un peu, alors que je le vois cependant se rouler un boule imageant réellement cette vision d'enfant que je lui rappelle toujours avec notre différence d'âge. jusqu'à que je m'endorme... Sa voix est lointaine, triste, et... détachée. Loin cette fois-ci de la chaleur et de l'envie de toute à l'heure, je repousse mes appréhension me rapprochant de lui alors que je finis par passer mon bras entre son ventre et son bras, glissant mon autre bras sous ma tête alors que son dos vient doucement entrer en contact avec mon torse accélérant mon rythme cardiaque alors son odeur mélanger à mon gel douche vient se glisser près de mon nez sa nuque à ma porter de lèvres alors que je me mors la lèvre fermant les yeux en essayant de contrôler mes pensées.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 21:27




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



Pour la première fois, je suis bien. J'ai encore la lueur de ce petit jour qui traverse les vitres et qui vient caresser ma nuque. Mais, le sommeil vient peu à peu apaiser mes angoisses. Je sens sa main se glisser entre mon bras et et mon ventre. Mon corps si raide tout à l'air se dénoue et je ne sais déjà plus ce que ma bouche lui demande. C'est déjà brumeux. Je trouve tout simplement notre position tout à fait normale. Je résiste quelque minutes, ma main vient se coucher sur son bras et je finis par céder aux appels de Morphée. Mon cœur est calme alors qu'il est si proche de moi. Il n'y a plus aucune mauvaises pensées, juste le plaisir de le sentir prêt de moi. Comme une évidence.

Ma respiration se fait lente et mon ventre se gonfle sous mon sommeil complétement apaisé. Comme si je savais que rien ne pourrais m'arriver tant qu'il veillerait sur ma nuit. Le soleil commence à tourner et je n'ouvre les yeux que bien plus tard. Je n'ai pas vraiment rêvé ou en tout cas je ne m'en souviens pas. Juste les brides de ma nuit et des mes échanges avec Faust. Mais, je n'ai pas vraiment le temps d'y penser. En me réveillant, je réalise que nos corps ont bougés dans notre sommeil. Je réalise que ma tête est collé à son torse et que mon corps recouvre le sien. Ma main est glissé sous ses hanches et ma jambe l'entoure à nouveau. Je déglutis, n'osant plus bouger. Il va encore péter un câble s'il me trouve dans cette position sur lui...

Lentement, j'essaye de me relever, mais le lit grince et je finis par ne plus bouger du tout. Je le regarde un instant dormir. Je le trouve beau et si attirant. Mon cœur s'emballe et mes pulsions m'assaillent les reins. Je ne suis qu'un lycéen avec les hormones en pleine explosion. La tentation est trop forte. Je me lèche les lèvres. Je me demande soudainement s'il est du matin...Mais, si vous voyez très bien ce que je veux dire...Mon côté petite peste me pousse à le découvrir. C'est plus fort que moi...Je glisse lentement sous les draps. Ma tête disparaît complétement. Mon nez frôle ses abdominaux. Je n'ai plus envie de m'arrêter. Mes doigts viennent délicatement dénouer son nœud de pyjama. Je veux lui offrir cette gâterie du matin. Je ne pense plus qu'à cela...Je pense pas que je risque de tout détruire en nous...qu'il est hétéro...qu'il va surement me tuer pour ça....



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.



Dernière édition par Rhian Thomson le Lun 6 Mai - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Lun 6 Mai - 21:43



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 10h50” Il semble s'apaiser et c'est au moins ça de gagner à cette galère matinale. Le sentant rapidement s'endormir je le sais à sa respiration camée, et son corps qui bouge doucement à chaque respiration. Je ne bouge pas, virant même pas sa main de mon bras. Pas ce matin, pas maintenant qu'il dort. Pas maintenant que je me retrouve le seul conscient, et que je repense à tout ça. A cette nuit, à mon réveil... à ses paroles. De nouveau la colère fait rage en moi et j'essaye lentement de me détacher de lui dans le but de quitter la pièce et le loft. Cependant sa main se crispe et je me fige légèrement, ok... il le sent quand je m'éloigne. C'est possible ça ? De dormir et de réagir quand quelqu'un s'éloigne ? J'en sais rien, j'suis plutôt du genre à dormir seul dans mon immense lit de riche fils à papa. Je soupire doucement revenant contre lui alors que je ferme les yeux, sa respiration atténuant peu à peu mes envies de meurtre, alors que je lutte contre le sommeil. Un temps seulement, et il a raison de moi, me faisant glisser dans un sommeil assez profond contre lui.

On bouge sans que je me réveille et le reste endormit, n'ayant nullement conscience des pensées perverse et flippante de mon partenaire de lit pour juste ce matin. Cependant le frôlement de dits sur mon ventre fait se contracter mes abdos alors que je grogne légèrement, mon corps un peu trop habitué par ce genre de réveil lorsque je ramène Alex, ou autres filles et qui passent la nuit chez moi. Où Baptiste. Qui l'a fait une fois et s'est prit un coup de genoux dans le menton juste après. Réalisant pas vraiment, le souffle contre mon ventre réveille mon corps et mon esprit émerge lentement des tréfond de mon sommeil, ma main cherchant étrangement Rhian sur le côté. Rhian sur le côté. Rhian qui devrait être sur le côté. Et sachant que Rhian dormait avec moi il y a quelques heures, il ne devrait pas y avoir une fille dans mon pieux, donc personne sous cette couverture en train de... oh mon dieu. Agrippant ses cheveux je le remonte vers mon visage sans aucune douceur ma poigne tremblant de colère. Et ce con me fait bander !

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 7:32




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



A ces putains d'hormones...Tu dors tranquillement et cela t’explose à la gueule. Je sais que c'est mal ce que je vais faire avant même que mon souffle brûlant commence à descendre le long de son torse si athlétique. Je peux pas me retenir c'est plus fort que moi. Cette chaleur dans tout mon corps et qui termine par irradier par ma bouche. Je le sens bouger et grogner. Il est entrain de se réveiller. Je devrais battre en retraite. Retrouver ma position à côté de lui et faire comme si de rien n'était...Mais, j'en ai assez de battre en retraite. Je le veux. Je le désire. Il n'est qu'un Homme. Il a beau dire tout ce qu'il veut, quand une bouche s'occupe de toi, fille ou garçon tu t'en moques. Alors, je commence à paniquer alors que j'ai dénoué son bas de pyjama. Je n'aurais peut-être plus aucune occasion de le faire. Je me jette alors sur sa virilité que j'ai libéré de son bas comme l'enfant affamé que je suis. Je sens sa poigne m’agripper avec force par les cheveux. J'ai juste le temps de la prendre en bouche et d'y faire glisser mes lèvres. De laisser son goût délicieux couler en moi. Mais, je suis bien vite forcé de l'abandonner.

« Aie...Aie...Mes cheveux... », protestai-je en remontant jusqu'à son visage que je n'ai jamais vu aussi en colère. Mon esprit veut me protéger. Je me dis que si je parle, il me frappera pas. Qu'il attend peut-être des explications. Gagner du temps. Je sais qu'un oeil au beurre noir ne m'ira pas du tout au teint. « Quoi, tu vas me dire qu'on t'a jamais fait de gâterie au réveil ? » Je me lèche les lèvres et je baisse les yeux vers ce qui me fait plaisir. Il bande. Je pense que mon discours n'en sera que plus fort. « Allez, arrête de faire ton môme. Elle en a envie et moi je m'occuperais très bien d'elle. » Je lutte à présent pour retrouver ma place entre ses cuisses. Je lutte contre cette main qui m'arrache le cuir chevelu. « Tu le sais, que je m'occuperais très bien d'elle ? Tu n'as qu'à fermer les yeux si c'est ma tête qui te dérange. Mais, je te promets que c'est pas ma tête qui va t'offrir la meilleure pipe de ta vie. Et, cela je te le garantie... » J'utilise toute ma force au péril de perdre quelques cheveux et je vais descendre pour donner un coup de langue vers celle qui semble plus si hétéro que cela. « Allez, laisse, m'occuper de tout...Juste pour cette fois...Juste entre nous...Il n'y a personne qui nous regarde...Tu n'as rien à prouver à personne... »




_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.



Dernière édition par Rhian Thomson le Mar 7 Mai - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 17:24



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 10h50” Je le fais donc remonter avec force. Aie...Aie...Mes cheveux... Je m'en fous totalement de ses cheveux, pire que totalement même. Ne le lâchant surement pas je le fixe comprenant même pas comment il a pu oser faire ça et penser que j'allais en plus le féliciter ?! Je le vois baisser les yeux et je grogne d'autant plus détestant qu'il voit ça, détestant cette situation et la réaction de mon corps qui semble en vouloir encore plus que se simple contact avec sa bouche. Mais non je peux pas, il a pas le droit... Je veux pas que... Quoi, tu vas me dire qu'on t'a jamais fait de gâterie au réveil ? Je serre les dents serrant m poigne sur ses cheveux pour le maintenir ici alors que ma main se serre résistant de moins en moins à l'envie de lui mettre mon poing dans la figure pour lui faire oublier se qu'il vient de voir. Allez, arrête de faire ton môme. Elle en a envie et moi je m'occuperais très bien d'elle... Tu le sais, que je m'occuperais très bien d'elle ? Tu n'as qu'à fermer les yeux si c'est ma tête qui te dérange. Mais, je te promets que c'est pas ma tête qui va t'offrir la meilleure pipe de ta vie. Et, cela je te le garantie.. Mais merde qu'il arrête de parler de ma queue, qu'il arrête d'y penser, d'y faire allusion, qu'il arrête tout merde. Fermes là... Je grogne En serrant les deux fermant un instant les yeux alors que j'essaye de calmer son corps. Mais perdant deux secondes d'inattention il "s'échappe" de mes doigts alors que je le sens descendre le long de mon corps glissant sous les draps . Merde non, non non il peut pas... Je peux pas. Et évidement le contact de sa langue me fait frémir, frissonnant légèrement alors que mon poing se contracte d'autant plus. Allez, laisse, m'occuper de tout...Juste pour cette fois...Juste entre nous...Il n'y a personne qui nous regarde...Tu n'as rien à prouver à personne... Et je le haïs bordel, et pourtant... quoi c'est vrai, une bouche reste une bouche, si c'est comme ça qu'il voit les choses... et si... merde je déraille. Mais en même temps c'est lui qu'il l'a dit, c'est se qu'il pense alors... J'te jure que si un jour t'en parle... Et merde putain, je vais le regretter alors que sur le coup je n'y pense même pas.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 18:03


_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 18:58


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 19:55


_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 20:26


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 21:14




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



J'ai ce que je suis venu cherché ou ce que j'ai provoqué. Je me relève rapidement et glisse hors des draps. Je me précipite jusqu'à sa salle de bain. Est-ce qu'il se sent coupable ? Il n'a pas à l'être. C'est moi qui a tout provoqué. C'est moi qui doit porter la faute e non lui. Ouais, je suis encore un gamin pour certain, mais ma majorité sexuelle je l'ai eu depuis bien longtemps. Je retombe contre le lavabo, la tête en avant. Je me sépare de ce que j'ai pu tirer de lui. Je fais couler l'eau et je me nettoie la bouche. Je ne suis point dégouté. Je suis juste quelqu'un de plutôt propre. Je me donne un petit coup d'eau sur le visage et fixe mon reflet dans le miroir. Est-ce que je suis content de moi ? Oui, c'est certain. J'ai eu ce que je voulais...Mais, pourquoi c'est ce sentiment de vide à présent ? Peut-être car en trainant avec Faust, je pensais...Je sais pas...Lui, montrer que je n'étais pas qu'une trainée de plus comme on en trouve par dizaine un peu partout...Mais, maintenant, je viens de lui offrir l'échafaud sur lequel il peut me crucifier.

Je reviens péniblement jusqu'à lui. Je sais pas encore dans quel état d'esprit il va être. Moi, je peux faire comme si rien ne s'était produit. J'ai l'habitude de mentir et de simuler. Je me pose contre le mur de sa chambre, mon coude contre celui-ci et je décide avant à m'adresser au maître de maison. « Je te fais un café et j'y vais ? » En tout cas, j'ai ma réponse. Faust a beau dire ce qu'il veut. Il a une part bisexuel et cela j'en suis certain. J'en suis pas déçu, au contraire, on avance. J'ai envie de le découvrir, comprendre pourquoi il ne veut pas assumer. Est-ce que je peux l'aider ? Je ne sais pas. Et, je ne sais pas si je le veux...J'en ai marre de souffrir de cette relation...d’espérer d'être plus qu'un gamin pour lui. Ouai', il a vingt-un et alors ? J'ai toujours aimé les hommes plus âgées. Mais, qu'est ce que je raconte, moi ? Je commence à parler comme une petite pucelle qui lit trop de Twilight...Fuck !



_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 21:34



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 10h50” A peine cela terminé, il vire du lit rapidement filant à la salle de bain. M'accordant bien contre son gré d'un temps seul dans mon lit alors que ma tête se remet à penser. Réelle erreur que de m'avoir laissé seul, même s'il y peu pas grand chose. Retraçant mentalement se qui vient de se passer, je repense à la situation cette fois-ci le plaisir en moins et donc toute la réalité des choses en plus. La gorge sèche je remonte lentement mon pyjama me sentant ... sale. Pas par sa faute, plus par la mienne et étrangement j'arrive même pas à me mettre en colère.
Je te fais un café et j'y vais ? Sa voix me ramène durement à la réalité vrai, alors que je me redresse finalement, hochant la tête m'embarquant dans la voix du "comme si il n'y avait rien eut". Oui pourquoi pas... serres toi tu sais où sont les tasses.. Oui on sait tout les deux qu'il est pas du genre à se gêner pour fouiller à d'autre et à gauche ici, seul endroit qu'il semble pour le moment ne pas approcher, ma chambre. Mais je sais pertinemment qu'il a déjà fouillé ma salle de bain un bon nombre de fois. Quoi ? Il essaye de savoir si je rivalise niveau sexe avec tous ces mecs ? Non, désolé je suis pas autant et pas du genre à mettre mes boites de préservatif dans la salle de bain et mes poubelles sont toujours vidés par mes domestiques.
Je me lève donc allant ouvrir ma fenêtre alors que j'attrape un peignoir que je ferme par dessus mon bas de pyjama alors que je prend une clope dans mon paquet le rejoignant au salon je me serre un verre de whisky n'en ayant que faire de l'heure matinale, alors que je m'allume une clope. .. t'as pas cours aujourd'hui ? Oui meubler le silence ça me parait pas trop mal.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 22:00




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



Est-ce que c'est gênant comme situation ? Je ne sais pas. Moi, faire semblant, je connais, mais pour lui ? Je le regarde encore dans son lit et je me demande si on va faire comme si rien n'était arrivé. Je suis attaché à ses lèvres, attendant qu'elles s'ouvrent. Oui pourquoi pas... serres toi tu sais où sont les tasses.. Je hoche la tête comme lui. Il n'y a ni joie, ni tristesse dans mes traits. Je suis le plus transparent possible. Je ne veux pas qu'il regrette, même si c'est déjà le cas, je suppose. « T’inquiète. J'arriverais à m'orienter dans ton appart les yeux bandés. » C'est montrer à quel point je tiens à lui ou comment quelque passage chez lui. Je sais où il range ses tasses et même ses petits cuillères. Je me rends dans sa cuisine et je lance la cafetière. C'est aux premières notes bruyantes de la machine à café que je le vois réapparaitre dans un peignoir. Pour ma part, je suis toujours en caleçon. Je vois pas où est le mal. Je remettrais mon jean en partant. .. t'as pas cours aujourd'hui ? Je secoue la tête en le voyant avec un nouveau verre de whisky. A la première tasse de café rempli, je m'empresse d'échanger. Je lui arrache son verre des mains et je lui met à la place une tasse de café bien noir et fumant. « Fini, moi cela et je te rends ton verre après. » Je pose son verre dans un coin et je viens sauter sur le comptoir pour poser mes fesses. La cafetière fait encore parler d'elle et j'attends qu'elle termine pour répondre à sa question. « Si, si. J'ai cours à 11h30. Examen de Biologie. J'ai revissé que dalle. Donc, t’inquiète, ton calvaire de me supporter est bientôt terminé. » Je me saisie de la deuxième tasse et je commence à souffler sur le contenue pour ne pas me bruler les lèvres. « Et, toi, ton programme ? » J'essaye de scruter ses expressions. Je voudrais tellement savoir ce qu'il ressent en ce moment. Est-ce que je le dégoute ? Est-ce que je suis plus qu'une trainée à ses yeux ? Je l'aurais mérité...




_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mar 7 Mai - 22:31



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 10h57” T’inquiète. J'arriverais à m'orienter dans ton appart les yeux bandés. Ca je m'en doute, bon certes aussi je vis dans un lot avec seulement de canapé en cuir perdu dans l'immense salon, un piano échoué dans un coin, une bibliothèque, une table basse. Le coin cuisine et le mur face à mon lit qui sépare le tout. C'est pas fort compliqué, mais il est vrai que pour l'avoir exploré de nombreuse fois il doit le connaître. Je me demande se qu'il imagine y trouver à force de toujours farfouiller partout, mais dans les endroits qu'il a regarder la fois d'avant.

Au salon la cafetière est déjà en route et je tire donc une taffe appréciant le whisky qui viendra j'espère noyé mes autres pensées. Whisky qui disparaitre de mes mains remplacé par une tasse fumante et chaude alors que je lève un sourcils ma clope coincée entre mes deux lèvres. Je le suis du regard qui pose mon verre ailleurs. Ok, je viens de perdre quatre ans et de voir mon frère agir quand il me voyait boire le matin. Enfin bon il le fat gentillement et donc je ne dis rien, ne voulant pas ouvrir les hostilité sachant très bien se qu'il en ressortira. Ouai merci... Je bois donc une gorgée malgré qu'il soit brûlante expulsant ensuite la fumé de mes poumons alors que je l'observe s'asseoir sur mon mini bar et attendre. Je l'observe un temps alors qu'il finit par me répondre. Si, si. J'ai cours à 11h30. Examen de Biologie. J'ai revissé que dalle. Donc, t’inquiète, ton calvaire de me supporter est bientôt terminé. Je regarde l'heure en hochant la tête, ne lui faisant surement pas la morl sur son examen, bien que bon je dois dire que ça me brûlerait presque les lèvres de le conseiller d'être studieux... Mais je suis surement pas celui qui doit dire ça alors que je devrais y être en cours sans doute aujourd'hui, mais je ne connais ni mon programme ni mes salles. Dis que t'étais malade... ça effacera une mauvaise note de ton bulletin. Je répond ensuite le laissant boire son café. Et, toi, ton programme ? Très bonne question, regardant ma montre je constate à une minute d'intervalle que oui j'ai des trucs de prévu. J'avais rendez-vous il y a cinq minutes avec la secrétaire de mon père. Je répond le plus naturellement du monde face à ce retard alors que j'écrase ma cigarette dans mon cendrier vidant ma tasse d'une traie alors que je grimace face à la chaleur allant la posé sur le mini bar, la domestique devant arrivé vers midi il me semble. Tu veux que je te dépose chez toi ? à ton lycée ? ... je me prépare vite fait et j'y vais donc... si tu veux.. Je répond avec mon éternel détachement voulant tout rétablir "normalement"

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mer 8 Mai - 7:30




REGARDE LE DANS LES YEUX ET IL COMPRENDRA



Ouai merci... Je le laisse boire son café, même s'il est brûlant et je lui explique mon programme scolaire. J'ai ce stupide examen pour lequel je pourrais étudier. Tout le monde me pense stupide, mais c'est pas le cas. Je suis aussi intelligent que mon frère jumeau, mais j'ai bien compris que ma réussite n'intéressait pas mes parents. Alors, pourquoi faire des efforts ? Ils attendent déjà que je sois un " raté ", c'est pas moi qui le dit c'est mon père. Oaui', pour lui, je ne suis que déception après déception. Mais, si je passais mes soirées à travailler, je ne sortirais plus...donc je ne le verrais plus. Faust me propose une de ses idées pour éviter encore une mauvaise note dans mon bulletin. Dis que t'étais malade... ça effacera une mauvaise note de ton bulletin. Je lui souris gentiment alors que je sirote ma première gorgée de ce café brûlant. J'abandonne une petite moue dégoutée car je le trouve trop serré. Mon palais à toujours préféré les choses sucrées. « Je pourrais. C'est même une bonne idée. » Même si je sais que j'ai tellement séché les cours que le proviseur me tombera dessus illico. Mais bon, Alex, avait une bonne solution à cela, le sucer. Mais, bref, je lui demande son programme tout en terminant ce café au goût trop amer pour moi. J'avais rendez-vous il y a cinq minutes avec la secrétaire de mon père. Je montre ma langue avec malice et j'ajoute. « Dis que t'étais malade... ça effacera un rendez vous ennuyeux. » Je saute de son comptoir et je vais récupérer mes affaires sur le canapé. Je l'entends me proposer avec détachement : Tu veux que je te dépose chez toi ? à ton lycée ? ... je me prépare vite fait et j'y vais donc... si tu veux.. Je commence à enfiler mon jean, puis je me pose sur le canapé pour mettre mes chaussettes. « C'est gentil, mais je vais prendre le bus. Je veux pas te déranger. » C'est bien une première, mais je suis encore tout chamboulé par ce qui vient d'arriver. J'ai besoin de réfléchir, de me retrouver seul. J'enfile mes chaussures et récupère mes dernières affaires. Je m'apprête à partir de moi-même quand je me rends compte que je lui ai pas dit au revoir. C'est que c'est mon petit rituel, ma marque de fabrique. Je saute devant lui et je vais lui lécher la joue. SLURP ! « Allez, passe une bonne journée mon capitaine. On s'appelle. Et, pense pas trop à moi, tu risques de mouiller tes dessous. » Je m'échappe aussitôt dans un rire de petit diable. Je tourne les talons et je me dirige vers la sortie. J'ai pas envie de me retourner. J'ai vraiment besoin de me vider la tête. Je veux plus penser à lui. J'ai vraiment besoin d'air...




_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   Mer 8 Mai - 10:17



faudrait revisiter votre caractère un jour....
avril, 10h57” Je bois mon café tranquillement lui proposant de sécher de cette manière les cours. Je suis pas sa mère, il fait se qu'il veut après nous, j'ai rien à lui dire de faire ou le conseiller donc... autant le déconseiller. [i] Je pourrais. C'est même une bonne idée. Je sourie à sa rapidité à trouver cette excuse valable. Si tu veux je connais une médecin si t'as besoin d'un "mot d'excuse". Non mais sérieusement qui croit donc que j'allais toujours en cours au lycée ? Personne ! Et donc j'ai vite utilisé mes connaissances et mes contacts pour me servir d'excuse quand mon me semblait. Dis que t'étais malade... ça effacera un rendez vous ennuyeux. Je sourie à son conseil qu'il prend d moi même alors que je termine mon café. Le regardant sauter du comptoir pour s'habiller. Qui a dit que ce rendez-vous serait ennuyeux ? Je demande avec un sourire buvant d'une traite ensuite mon whisky qui me tire une légère grimace sans pour autant m’écœurer. C'est gentil, mais je vais prendre le bus. Je veux pas te déranger. Ok, je ne répond rien à cela ne tenant pas à insister, il est libre de faire se que bon lui semble après tout et donc je ne vais pas le forcer à pas prendre le bus. Engin que je n'ai jamais prit détestant ce transport public affreux. Avant j'avais un chauffeur, maintenant j'ai ma voiture. Je repose donc mon verre sur le mini bar, m'apprêtant à aller m'habiller et le laisser se barrer pour son lycée retrouver tous ces amis si peu âgé. Dont Alex, Alex la blonde que je me tape disons... très régulièrement il faut être sincère. Et qui d'ailleurs ce soir risque de venir à l'appartement vu que je dois avoir une soirée ennuyeuse à mourir avec mes parents dont je vais vite m'éclipser pour ses bras.
Pensant à cela je ne le vois pas revenir, constatant sa présence que lorsqu'il se matérialise si proche de moi alors que je ne peux pas esquiver sa langue me tirant ainsi une grimace. Allez, passe une bonne journée mon capitaine. On s'appelle. Et, pense pas trop à moi, tu risques de mouiller tes dessous. Je vais le tuer ! Ne répondant rien je fulmine intérieurement, limite honteux d'avoir accepté cela. Alors que je m'essuis la bouche le regardant partir et me laissant seul avec mes pensées face à ce réveil de ce matin. Je soupire. Et merde. Je grogne contre moi même alors que je vais das ma salle de bain pour une douche, essayant tant bien que mal d'effacer cet épisode qui semble vouloir pourtant s'y graver.

© charney


_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)   

Revenir en haut Aller en bas
 

regarde le dans les yeux et il comprendra (clos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» Des flammes dans les yeux [PV : Darth Mortuus]
» Les étoiles dans tes yeux danseront ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Lake Worth
 :: North :: starbucks
-