AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




MESSAGES : 5
INSCRIPTION : 05/05/2013


MessageSujet: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 17:59




HEY NICE TO MEET YOU !
Anthéia, Céleste O'Connel



✝️ On ne doit se résigner qu'au bonheur



Nom : O'Connel comme mon paternel, un pur irlandais, tu trouveras pas plus irlandais que lui même et il me rabat assez les oreilles avec nos origines pour que je n'oublie pas que oui ! Moi aussi je suis à moitié irlandaise, enfin bon, ma ville de coeur reste New-York et j'ai jamais mis les pieds en Europe donc moi cque j'en dis... Prénom(s) : Anthéia premier prénom, mes parents devaient être complètement défoncés quand ils ont choisis mes prénoms parce que bon, on peut pas dire qu'ils ont tapé dans le commun et franchement j'aurais préféré. Deuxième prénom ? Céleste comme mon arrière grand-mère et là aussi jme suis dis qu'ils auraient pu s'abstenir mais bon. De toute manière tout le monde m'appelle Héia et je préfère. Date et lieu de naissance : le 13 octobre 1995 à New-York, ouais elle me manque cette grosse pomme Âge : 17 ans même si quand j'observe certains arriérés de mon âge j'ai parfois l'impression d'en avoir 27 Nationalité(s) : Américaine Statut amoureux : Célibataire Situation familiale : Je suis fille unique et parfois je me demande si c'est mieux ou pas, enfin je suppose que je devrais me réjouir de pas avoir de ptits morveux dans les pattes mais bon. Ma mère est chroniqueuse dans un magasine mode, ouais vous vous demandez du coup comment ça se fait que j'ai ce look de garçon manqué ? Bah jsais pas, ça m'a jamais attiré. Franchement on avait pas à se plaindre, on vivait dans un bel appart à Brooklyn mais il y a cet Antonio Divacio qui est entré dans nos vies, haaa les italiens je vous jure ! Bref je vais vous épargner les détails, pour l'essentiel, ma mère est partie vivre son remake de "Vacances Romaines" et moi j'ai été expédiée ici, avec mon père. Il est chirurgien et travaille beaucoup, ce qui fait que je me retrouve souvent seule dans cette grande baraque mais ça ne me dérange pas, j'aime bien la solitude et puis il ne se sent pas obligé de parler pour rien dire, comme moi. Je crois qu'on accorde bien nos caractère là dessus, je pense aussi que je ressemble d'ailleurs plus à mon irlandais de père qu'à ma pipelette de mère. Non, vivre avec mon père en soit ne me pose pas de problème, c'est plutôt ces bimbos et ce soleil quasi constant qui me dérange. Jvous jure, je sais pas ce qu'ils ont les gens ici mais avoir le smile H24 c'est pas normal...Puis il pleut jamais chez vous ou quoi ? Activités : Un club moi ? Vous vous foutez de moi ? Rhhaaa non pas mon truc, le principe même du club me dérange tiens, je fais de la guitare et je chante aussi, un peu de piano par-ci par-là mais pour moi. Avant j'avais un groupe, mais ça c'était à New-York et j'ai dû l'abandonner, comme toute ma vie en fait quand je suis venue m'enterrer ici au pays des bikinis roses et des footballeur bodybuilder ! Chouette alors ! Sinon pour les sports vous m'oublier...moi avec un ballon et c'est danger public, soit je me blesse soit je vous blesse. Sans compter que je n'ai franchement aucun équilibre alors bon Études : Dernière année de lycée, après c'est la délivrance ! Groupe : Artistes incompris Avatar : Jane Levy Crédit : Hope

Qualités/Défauts: Spontanée, contestataire, virtuose, ironique, garçon manqué sur les bords, maladroite (a deux mains gauches même), amusante, téméraire, têtu, rancunière, moqueuse, autonome, libertaire, solitaire, discrète, déterminée, débrouillarde, généreuse


Salut je m’appelle Boris, et tu vas devoir répondre à toutes mes questions. On va commencer par un truc simple, je suis sûr que t’as déjà entendu parler de moi ? J'éclate de rire sans trop savoir pourquoi avant de le regarder avec insistance, parce que bon selon moi ça ne peut être qu'une blague "Boris c'est ça, non sérieusement...c'est quoi ton prénom ? un long silence s'installe et jme rend compte que je viens encore une fois de mettre les pieds dans le plat, néanmoins je peux pas m'empêcher une légère grimace gênée ce qui bien sûr n'arrange pas mon cas "Bah je vois que tes parents à toi aussi t'ont pas gâté côté prénom. Bienvenue au club ! ouais bon ok je commence mal mais bon quelle idée de porter un prénom plus donné depuis 87 aussi quoi !Mauvaise réponse ! Bon, sinon tu kiffes Lake Worth ? Si je kiffe Lake Worth ? Non jdéteste, trop de soleil, trop de gens heureux, trop de bronzages, trop de trop en fait "New-York me manque" ouais jvais me contenter de répondre ça en espérant éviter la catastrophe Et t'y vis depuis combien de temps ? "Ca va fait quatre mois" quatre mois de torture même Cool. Alors, des résolutions pour cette année ? 2013 année de la baise pour toi ou pas ? Je manque de m'étrangler avec ma limonade, bah au moins celui-là il passe pas par quatre chemins c'est clair ! "Hmm ouais, finir l'année vite fait et me tirer d'ici" Je vois ouais, mais...euu, t'as pas répondu à la deuxième question "Je sais." Eh bah.. Bon, t'as pas un secret, un truc à cacher ? Un truc que personne doit savoir ? Ça restera entre nous, t'inquiète ! "Dis tu veux qu'on cherche ensemble la définition de secret ?" celui-là il en tient une couche ! Voilà c'est ce que je disais ! Tous bizarres dans cette ville, le soleil et le redbull leur monte à la tête c'est pas possible Je présume que tu mens, comme tout le monde. C’est quoi le mensonge le plus ridicule que t’as dit pour te sortir du pétrin ? "Vas-y maman, pars rejoindre Antonio, t'en fais pas pour moi, je sens que la Floride ce sera comme ma deuxième maison !" je lui adresse un grand sourire parce que bon, jcrois qu'il a compris où je voulais en venir Ouais, je m'en doutais un peu en fait.. Enfin bref, ça m’emmerde ces questions on va s'rouler un joint ? "Euu...écoutes t'es bien gentil mais les familiarités ça va deux minutes, allez oust...du vent !" l'autre il m'adresse deux mots et c'est bon il me prend pour sa pote. Décidément on est bien loin de New-York !




Et irl t'es qui ?

Prénom : Brindebouc. Pseudo : Sunrise Âge : Pas encore morte aux dernières nouvelles Pays : France yep Cool Comment tu nous as connus ? Un fêlé nommé Daniel m'a traîné là T'en penses quoi ? Des commentaires/suggestions ? C'est moche et d'ailleurs je repars de suite Razz Fréquence de connexion : 5/7 Scénario ou PI ? PI

remplis ce code pour valider ton personnage dans le bottin:
 




Dernière édition par Anthéia C. O'Connel le Lun 6 Mai - 0:35, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 5
INSCRIPTION : 05/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 18:00




QUEL FÊTARD ES-TU ?
(remplacer par un ✔, une seule réponse possible)



on est jeudi soir, tu reçois un sms pour te dire qu’il y a une fête improvisée ce soir à deux pâtés de maison de chez toi. tu te retrouves à devoir choisir entre aller faire la fête ou bosser ta grosse interro pour demain, 8h. alors, tu fais quoi ?

rien à faire de la soirée, les cours c’est trop important, moi, je bosse !
je sais faire les deux à la fois moi, je vais y aller une petite heure et je bosserai ensuite.
oh, tu sais, j’y vais au talent moi, comme d’hab t’façon ! on n’a qu’une seule vie mon gars.
ah bon, y avait une interro ? baaah, on s’en fouuuut, fiestaaaaaa !

généralement, quand tu regardes les photos de soirées le lendemain, t’es qui ? celui qui est à poil au milieu du salon ? celui qui quiche sur son crush ? celui qui pleure dans un coin ? celui qui baise dans un coin de la maison ? ou peut-être celui qui est clean, en fait ?

je préfère pas en parler, j’suis toujours dans des situations embarrassantes..
moi, tu m’vois en train de pécho plein de gens différents sur chaque photo aha !
j’suis à peu près clean, en général, je tiens les cheveux de ceux qui vomissent.
photooooo ! j’suis la personne qui s’incruste sur toutes les photos moi, alors qu’on m’connaît pas !

et, en fait, on tu te souviens exactement de tout le lendemain de la soirée, ou bien on est obligé de te montrer les photos pour que tu saches ce que tu as fait tellement t’avais bu ?

absolument pas, aucun souvenir, on m’apprend des trucs improbables chaque fois !
j’ai un peu des flashs, mais c’est difficile quand même de me souvenir.
bien sûr que je me souviens de tout, comme si c’était.. ah ben, c’était hier !

enfin, bu, c’est vite dit. tu prends quoi, toi, en soirée ? tu restes sur l’alcool, simplement, ou tu tournes à autre chose ? ganja, ecsta, lsd, cocaïne, poppers, héro ? ou alors, tu te contentes du paquet de clopes qui traîne sur la table ?

je prends tout. tout ce qui se boit, se fume, s’avale, se sniffe, se pique. tout c’qui m’fait planer.
ah non, moi, je reste à l’alcool et la ganja hein. bon, un cachet de temps en temps, pourquoi pas.
y a rien de mieux que la vodka, mon gars, rien !
je touche pas à tout ça moi, je reste aux clopes, c’est tout. et encore.





On dit que les "on" sont tous des cons



On dit souvent que les enfants n'avouent jamais rien à leur parents quand ils vont faire la fête, ils mentent et n'avouent quasiment jamais la vérité. C'est vrai ?
D’après ce que j’ai pu constater ouais, mais c’est pas le genre de relation que j’ai pour ma part avec mon père. Il me traite en adulte et me laisse prendre les bonnes décisions, et de mon côté j’essaye de pas trahir sa confiance. Il me flic pas et je fais pas de conneries, en gros des rapports assez sains en soit, les jeunes devraient essayer !
On dit et on répète tout le temps que l'alcool n'est autorisé qu'au plus de vingt et un ans en Amérique, tu fais gaffe à la loi toi ou pas ?
Si vous voulez mon avis ça empêche pas la plupart des jeunes de se bourrer la gueule, je doute que ce soit très efficace. Perso je ne bois pas, ou presque pas, c’est surtout un problème de goût, je trouve ça amer et je n’aime pas du tout les alcools forts de toute manière.
On dit souvent que la première fois qu’on le fait c’est le plus beau jour de sa vie, avec la bonne personne et tout, t’en penses quoi ?
J’en pense que c’est de la pure connerie, ça c’est qu’on inventé les mecs pour convaincre leur pucelle de copine de le faire avec eux…Parce que le plus beau jour de sa vie ça reste à prouver ! Pour ma part j’ai perdu ma virginité avec mon ex petit-ami et il ne savait pas du tout s’y prendre, c’était pas vraiment un conte de fées plus le genre Jeannot lapin vous voyez de quoi je parle ? Pan pan pan pan pan pan ! Bref l’horreur, des courbatures toute une semaine limite une canne n’aurait pas été de refus ! Les jeunes sont actifs sexuellement de plus en plus tôt maintenant, et franchement certains devraient s’abstenir. Je vais attendre encore un peu avant de retenter l’expérience
On dit que l’alcool et la drogue ça fait vraiment pas bon ménage, toi t’es plutôt mélange douteux ou tu restes basique vodka/jus d’orange c’est incontournable ?
Comme je l’ai déjà dit l’alcool c’est pas ce que je préfère mais quitte à choisir je m’en tiendrais à la vodka orange ouais, les mélanges douteux très peu pour moi, quand je vois comment terminent certains en soirées je suis désolé mais ça ne donne pas du tout envie. Apparemment la plupart des gens s’en foutent mais moi j’aime garder un minimum de dignité, surtout en public.
On dit que prendre le volant après avoir bu c’est vraiment pas une bonne idée, t’écoutes toi toutes ses préventions ou t’en a rien à faire, parce que quand tu décides de rentrer c’est en voiture et pas autrement peu importe ce qu’on te dit ?
On dit que tes questions sont de plus en plus connes. Je tiens à ma vie merci, donc non…je conduis pas en ayant bu.
On dit qu’une fois qu’on a pris sa première cuite, les fois d’après on fait plus attention. Tu connais tes limites ou pour toi peu importe tant que t’es pas déchiré ta soirée n’est pas réussie ?
Alors ça c’est vraiment débile, depuis quand faut être complètement mort pour s’amuser en soirée ? On dirait c’est un effet de mode ! Allez t’es jeune, bois jusqu’à en vomir t’es tripes ! Ais un aspirateur à la place du nez et tape toi la terre entière, pratique le triolisme en pleine air et suce des queues puisque c’est cool et trop hype !
Pff jpréfère me passer de commentaire là-dessus, j’aime me détendre mais je connais mes limites et j’aime à penser que quand j’aurais trente balais mes gosses ou mon boss tomberont pas sur des anciennes photo de moi sur le net où je suis complètement déchirée.
On dit souvent qu’une fête réussie, c’est une fête avec de l’alcool, des invités canon et surtout du bon son ? C’est quoi toi la musique qui te mets dans tout tes états ?
En général pas la musique qu’on passe en soirée, je suis pas trop sur tous ces trucs commerciaux qu’on sort en boucle justement pour les « jeunes ». Moi c’est plutôt le rock indépendant et les vieux groupes des années 70, d’ailleurs tout ce que j’écoute pratiquement c’est sur ma vieille platine vinyle, la qualité du son est incroyable !
On dit que l’habit ne fait pas le moine et des fois cette citation n’est vraiment pas fausse. Alors tu caches ce que tu es ou au contraire t’es 100% authentique, ta casse-couille attitude c’est toi et personne d’autre.
Je suis pas du genre à cacher qui je suis pour rentrer dans un moule, tant pis si ça plait pas.
On dit que les jeunes sont cons, que ça en devient problématique. Toi tu bosses un peu ou l’école ce n’est vraiment pas ton truc, t’as juste hâte d’une chose c’est que ça se finisse le plus vite possible.
J’ai surtout hâte de me tirer d’ici, donc oui je bosse pour rentrer à l’université de Columbia à New-York, l’Ivy League c’est super sélectif donc j’ai pas intérêt à ma reposer sur mes lauriers. Après je sais que j’aurais aussi plus de chance si je m’inscrivais à un club mais c’est vraiment pas mon truc, c’est le genre de chose qui te catalogue de suite. Pas envie de me trimbaler avec l’étiquette « Club d’échec » sur le front ou pire : « Cheerleader » !
On dit que quand on couche avec plus de trois garçons par jour c’est qu’on n’est pas vraiment considéré à sa juste valeur. T’en penses quoi toi ? Et t’es plutôt un(e) saint(e) ou une marie couche toi là ?
Pourquoi on devrait forcément être l’un ou l’autre ? Puis pourquoi on dit « marie couche toi là » et pas « Boris couche toi là » hein ?! C’est vachement sexiste comme question donc j’y répondrais pas.
On dit le plus souvent que la beauté c’est super important avant tout pour les jeunes, toi tu pécho quoi comme genre de meuf/mecs ?
J’ai pas de genre définit, jm’en fou un peu, je sais que ça fait cliché de dire que le physique ne fait pas tout mais c’est ce que je pense, franchement un mec qui n’a rien dans le ciboulot, aucune conversation, aucune sensibilité moi ça me fait fuir. J’ai besoin de quelqu’un avec qui je partage des choses, une personne intéressante et cultivée qui va pas se tirer si je lui parle expo ou si je lui dis que je veux pas coucher. Mais en fait c’est pas l’essentiel. Ce qu’on attend réellement ? Juste quelqu’un qui veuille bien de nous…en tout cas c’est ce que moi je veux.
On dit que souvent les questionnaires c’est chiant, mais tellement chiant qu’on a l’impression que ça s’arrête jamais c’est faux hein ? Il était cool mon questionnaire ?
Joker.





_________________
She fights to survive


Dernière édition par Anthéia C. O'Connel le Mar 7 Mai - 15:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 307
INSCRIPTION : 26/04/2013
Age : 20


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 18:03

J'aime ton pseudo.

Bienvenue et bon courage pour ta fiche.

_________________

fucking how beautiful I am.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 168
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 18:04

La belle Emilia comme je l'adore cette fille Bienvenue à toi et bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 5
INSCRIPTION : 05/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 18:06

Merciiii les filles ça fait plaisir

Roxana : Holland Roden arf j'adore

Willow : Je suis fan d'Emilia aussi, vive GOT merci !

_________________
She fights to survive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 258
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 18:55

Bienvenue I love you

_________________


    ⊹ I can be a good boy.
    You might mistake me for heart breaker 'Cause there's blood on the floor. I'm hoping you will see, there's something good in me never seen before. I know you're shaking me. My heart is there for keeps, there's an open door. I know I can be a good boy but I've been bad before.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 04/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 19:51

Bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 20:41

JO RESERVE MA PLACE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 28
INSCRIPTION : 02/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 21:22

Bienvenue.

_________________

(en cours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 242
INSCRIPTION : 03/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 22:03

bienvenue

_________________
⊹ rappelles-toi, juste une fois, l'avenir des souvenirs.
Quand je me suis senti tombé ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. À ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 5
INSCRIPTION : 05/05/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Dim 5 Mai - 22:08

Merciii tout le monde adorable

_________________
She fights to survive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 693
INSCRIPTION : 08/03/2013


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   Mar 7 Mai - 15:45

Je valide mademoiselle.

_________________

trouble on my mind
DANS LES VILLES, DANS LES CAMPAGNES, MOI JE VAIS COMME UN ASSASSIN EN CAMPAGNE, ET JE TAILLE AU COUTEAU DES SOURIRES SUR LES JOUES DES PRINCESSES. (saez)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut avoir vécu des années dans le rien pour comprendre comment on peut être subitement effrayé par la possibilité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» hermès, plusieur millier d'année dans une statuette pour découvrir un monde, où, la sécurité n'a pas changé...
» Il faut avoir un charme fou, pour que d'un simple regard, l'on se fasse désiré - Nathan Salguero
» Bonne année 2012
» BUSE, ASPIC et métiers
» Avoir Shaymin et Darkrai sans Event ni AR (JAP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Get Ready To Party
 :: Who You Are :: Please, come on.
-