AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 SOCIETY KILLED THE UNICORN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




MESSAGES : 132
INSCRIPTION : 02/05/2013


MessageSujet: SOCIETY KILLED THE UNICORN   Jeu 9 Mai - 23:58

Sourire de couillon fini placardé au visage, vêtu que d’un maillot de bain, j’observe la piscine pour enfant dans mon salon sans pouvoir caché ma satisfaction. La femme de ménage va encore gueuler quand elle sera victime de ma nouvelle obsession du moment. Tant pis pour sa gueule, je me fais un malin plaisir à l’emmerder cette vieille peau. Et c’est l’occasion rêvée. Parce que voilà, ça faisait des semaines que je gueulais, que je chialinais comme un gamin désabusé que j’exigeais une piscine. Et là, je l’ai. Une piscine pour gamin, certes, mais une piscine quand même. Une piscine dans laquelle je peux tenter de noyer Juno, le chat de Sorcha. Je réponds donc au message de ma coloc et chope le chat qui vient de me lécher les burnes pendant plusieurs minutes et m’assoies dans la flotte. Sorch ne tarde pas et je la gratifie d’un énorme sourire. « Bonsoir. » j’attends sa réaction avec une impatience malsaine. Son chat, que j’ai encore maltraité, ressemble plus à un rat qu’à un félin étant donné que je l’ai tondu, des capotes usagées trainent par terre, ses soutifs dans le bac de linge propre ont servis à ma dernière baise de s’essuyer les parties, sans compter le foutre qui tâche sa collection d’ours en peluche,… « R’garde ce que j’ai acheté. Elle est pas géniale ? » J’montre du doigt la piscine dans laquelle je suis assis, ornée de bisounours multicolores, avant de me gratter les burnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 23


MessageSujet: Re: SOCIETY KILLED THE UNICORN   Ven 10 Mai - 0:18




SOCIETY KILLED THE UNICORN





Sorcha marchait donc dans le quartier en direction de la maison, après être passée aux courses comme elle l'avait dit à Alex. Elle avait exécuté ses caprices de diva, il aurait sa pizza et sa bouteille de vodka. Tant pis s'il était complètement saoul après, pourvu qu'il ne vomisse pas de partout. Mais le seuil de la porte passée, elle n'aurait pu imaginé pire. Alex dans une piscine gonflable en plein milieu du salon, la chat tondu sur la teub. Et tout le monde sait qu'elle est incapable de gueuler sur qui que ce soit. alors ce fut d'abord un hoquet de surprise, puis un sanglot. Ouais ouais elle allait chialer. Y avait des limites. Et le pire c'est que cette pauvre bête ne disait jamais rien. Elle lâcha les courses et se précipita vers le chat et l'arracha des griffes du brun, tant pis s'il avait les couilles à l'air, elle regarderait pas de toute façon. Elle le posa à terre, puis contint ses larmes. Finalement elle réussirait peut-être à s'énerver un peu. La brunette s'approcha de la piscine, seul point positif de l'histoire, et elle shoota dedans histoire d'asperger un peu Alex. « T'es vraiment qu'un gosse ! Pour la peine ta pizza je la mangerai en solo. » Oulalah grosse menace. T'façon ça pouvait pas lui faire de mal un petit régime au Alex. Elle détourna le regard. Mondieu, l'état du loft. devait y avoir que sa chambre en état. Et encore, si Alex n'avait pas décider d'y avoir quelques ébats amoureux. C'était qui le petit dernier déjà ? Rhian ? Capotes usagées au sol, elle tolérait... MAIS PAS SES SOUTIFS. Déjà qu'elle en avait pas beaucoup ! Elle fulminait là, et se mit dans la tête d'aller faire une lessive.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 132
INSCRIPTION : 02/05/2013


MessageSujet: Re: SOCIETY KILLED THE UNICORN   Sam 11 Mai - 18:24

Entièrement nu dans la piscine gonflable, chat rasé cachant mon zob, je regarde Sorcha se décomposer sur le palier de la porte. « Au fait, tu peux fermer ? J’voudrais pas prendre froid, tu vois ? » Un son qui ressemble étrangement à un hamster crevant d’une crise cardiaque s’échappe d’entre ses lèvres entrouvertes. Bon dieu, elle va réellement me tuer. Nan, je déconne. Elle serait même pas foutue de tuer un insecte, elle prendrait pitié la pauvre fille. Sorcha s’élance presque désespérément sur moi, lâchant ses courses pour s’emparer du chat et je me retrouve couille à l’air pour de bon. Elle donne un coup dans la piscine, foutant de l’eau partout sur le sol du salon avant de se barrer, ravalant visiblement ses larmes. « T'es vraiment qu'un gosse ! Pour la peine ta pizza je la mangerai en solo. » J’ai peut-être déconné un peu en fin de compte avec l’histoire du chat passer à la tondeuse. Je me lève donc, trempé, foutant de l’eau partout dans la barraque. Au pire, c’est la Conchita qui finira, comme d’habitude, par ramasser mon bordel. J’l’entoure de mes bras, collant ma bite contre ses fines hanches, déposant mes lèvres sur sa joue. « Nan, tu peux pas m’priver de pizza. Puis, j’demanderais à conchita de laver tes affaires. J’peux faire quoi pour m’faire pardonner ? » j’prends une gueule de chien battu, ma lèvre inférieure tremblant légèrement. Ouais, c’est pas moi qui ira faire la lessive. J’sais même pas où se trouve la machine à laver, merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 23


MessageSujet: Re: SOCIETY KILLED THE UNICORN   Dim 12 Mai - 1:21




SOCIETY KILLED THE UNICORN






Et il avait osé lui dire de fermer la porte parce que monsieur avait froid. Il ne manquait pas de toupet. 'Fin, Alex quoi. Il sortit alors de la piscine, mondieu elle craignait le pire. Elle pressa mais trop tard, la bête l'avait eu ! Fatality. Il se colla à elle, qui devint directement raide comme un bout de bois, totalement crispée. Ne pas regarder en bas, surtout ne pas regarder en bas. En plus il le faisait bien exprès cet enfoiré, à coller ses bijoux de famille contre ses hanches. Pauvre d'elle. Et comme si ça suffisait pas, il vint déposer un petit bisou sur sa joue. Dieu ce qu'elle aimait les bisous, même quand ils piquaient. « Non t'en as pas besoin, j'devrais plutôt te faire une salade. » Et pour confirmer ses dires, elle appuya sur son ventre, qui était en réalité très dur. Elle manqua presque de se péter un doigt, et fit une moue douloureuse. Bref elle se dégagea de son étreinte, puis réfléchit deux minutes. Elle ne manquait de rien, sérieusement. Ah si, un petit bémol. « Arrête de ramener tes aventures d'un soir dans ma chambre s'il te plaît ? » La brune fit une tête de chien battu, ça marchait à tous les coups. En fait elle n'avait pas un si bon fond que ça la gosse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 132
INSCRIPTION : 02/05/2013


MessageSujet: Re: SOCIETY KILLED THE UNICORN   Dim 12 Mai - 1:55

J’me presse délicatement contre son corps frêle, mon engin cognant contre une Sorcha crispée, à croire qu’elle n’a jamais vu de queues de sa vie. Parfois, en voyant la réaction qu’elle a face à ma queue, je me demande si elle n’a pas menti en me disant qu’elle n’est plus vierge. Enfin, cette pensée me sort rapidement de la tête, puisque je sais que Sorch ne sait pas mentir. Lorsqu’elle le fait, c’est tellement évident qu’elle pourrait brandir un panneau avec écrit en rouge ‘je mens’ que ça ne pourrait être plus clair. Bref, je m’égare. Mes lèvres viennent se coller contre sa joue et c’limite si je l’entends pas ronronner de plaisir. « Non t'en as pas besoin, j'devrais plutôt te faire une salade. » Son doigt vient se planter contre mes abdos que je viens de contracter en levant les yeux aux cieux. « mmh. Fous toi au régime toute seule. Je suis même plus sûr que tu puisses mettre un bikini. » Je tire la langue et lui brandit mon majeur devant la tronche, la laissant prendre ses distances. « Arrête de ramener tes aventures d'un soir dans ma chambre s'il te plaît ? » s’en suit la célèbre moue de chien battu et j’suis forcé de détourner le regard. Cette gamine est si innocente que c’est tragique. C’est certainement la seule femme au monde qui ne tente pas de me manipuler à sa guise. Ou peut-être que je ne m’en rends simplement pas compte, qui sait ? Mais je doute que ça soit dans ses cordes à la môme. « J’aime bien ta chambre. Surtout ta collection d’ours en peluche. » soupir. « mais ouais, ok. J’essayerais de plus éjaculer sur tes oursons, tes draps ou tes soutifs… qui sont d’ailleurs anti-sex à mort » beh ouais, des trucs avec des chats ou des licornes dessus. Des licornes, sur des soutifs. Merde quoi. Je ne sais même plus pourquoi j’ai proposé une colocation à Sorcha étant donné que je ne couche pas avec, que je n’ai jamais couché avec et que je ne coucherai sans doute jamais avec. « Bon. Je cuisine ce soir ? » Ouh le massacre. Et avant qu'elle ne puisse m'en empêcher, je m'élance vers les fourneaux, ne prenant même pas la peine de me rhabiller. Et je l'imagine observer mon cul nu disparaitre, de façon plutôt ridicule j'admets, dans le soleil couchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 23


MessageSujet: Re: SOCIETY KILLED THE UNICORN   Lun 20 Mai - 13:17




SOCIETY KILLED THE UNICORN







« Han mais t'es méchant ! Et si, mes fesses se portent très bien. » lança-t-elle l'airoffusquée. Elle savait qu'il n'était pas sérieux. Hein ? « Justement mes oursons en ont marre d'être écrasés et de se prendre ta... ton... » Sperme. Mais non elle ne le dira pas. Bref elle bafouillait ridiculement, et l'autre qui la regardait de son air moqueur, increvable. « Ils sont confortables, et c'est l'essentiel. » Elle était résignée. Et puis merde c'était chou, et puis ça pouvait faire son effet. -> A sa question, elle ratterrit sur terre, parce qu'elle était partie loin là. Mais le coco s'étai barré en courant la cuisine. Et sa pizza alors ? Tant pis, elle se la mangerait toute seule, et Alex aura son graillon. Pauvre mec, il allait s'intoxiquer à coup sûr. Elle était même pas sûre qu'il sache comment on allume une gazinière. Elle accourut à son tour en direction de la cuisine, et fit une barrière (très impressionnante certes) entre Alex et la gazinière. « TU VAS FAIRE SAUTER LA BARAQUE. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SOCIETY KILLED THE UNICORN   

Revenir en haut Aller en bas
 

SOCIETY KILLED THE UNICORN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haitian official says 2 journalists killed in mob attack
» 06. [Pierce-Holcomb's] The Unicorn and the Thief
» Traverser le Dangai, Soul society => Karakura
» Kings Society
» men yon fyete ayisyen!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Lake Worth
 :: North :: sunset ridge :: Loft de Sorcha Scars et Alex Kheez
-