AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.   Dim 2 Juin - 11:22

Alex n'était plus Alex; elle était aller trop loin dans le jeu de l'autodestruction, trop loin dans tout ça, dans cette merde dans laquelle elle nageait. Parce qu'elle avait mal. Mal de vivre surtout. Mal de vivre. A tel point qu'elle devenait folle. Et elle laissait la folie l'encerclait, aller plus loin dans sa démence. Cette fois-ci, elle était aller trop loin. Dans les mélanges, avec Mika, et tout les autres. Elle aurait aimé avoir le courage de se jeter sous une voiture, de se jeter corps et âme d'un pont, mais elle était là. Oui, elle était là, à deux rues de chez Mika. Elle voulait le voir, mais elle n'en était pas capable. Elle n'était capable de rien. Mika ne voulait plus d'elle. Mika voulait qu'elle sorte, qu'elle parte. Mika voulait Juliet. Mika voulait oublié Alex. Car avait-il compris que son coeur était en en mille morceaux ? Pourquoi Mika la rejetait ? La repousser ? Pourquoi n'avait-il pas pris ses sentiments ? Alex avait peur. Peur de vivre sans lui. Sans ses bras. Son sourire. Tout ce qu'elle avait prit la rendait dans un pire état que celui de la plage. Et elle savait que si elle continuait ainsi, l'overdose la prendrait. Pourquoi pas ? Se défoncer jusqu'à la mort ? Elle ria nerveusement, passant ses bras autour de ses jambes, en boule, en déposant la tête sur ses genoux, elle pleurait. Encore. Elle pleurait toujours. Un boulet dans cette vie, une erreur en bas de page. Tout ce qu'elle voulait, c'était l'amour. Elle ne l'aurait jamais. Pas assez que la dose d'héroïne qu'elle prenait de plus en plus souvent, pas assez que la coke qui pénétrait ses parois nasales. Dans cette rue, la blonde ressemblait à un ange tombait du ciel, à un ange tombé du ciel. Dans sa robe rose saumon, salie par sa courses, et le sol, et prés d'elle, ouvert sur un message de Mika. « Je sais que ce que je vais te dire va te blesser mais : Dégage de ma vie. » Elle était prête. Juste pas dans le bon lieu. La nuit semblait clémente, et laissait éclairer le corps d'alex. Et montrer que tout en elle était violence. Violence de la vie, violence du regard, la violence des regrets. Une violence qu'elle retournait contre elle, inlassablement. Mais la violence la poussa à la fin. A sa fin à elle.

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.   Dim 2 Juin - 20:15




C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

Stay with me
Je venais de recevoir des messages d'Alex, plus inquiétant les uns que les autres. Elle avait décidé d'en finir cette fois. J'étais dans ma chambre, faisant les cent pas en essayant désespérément de la convaincre de ne rien faire. Paniqué, je lui dis de m'attendre. Je devais aller la chercher avant qu'elle fasse une connerie. Je me précipitai hors de ma chambre, faisant au passage peur à ma petite sœur. Je descendis les escaliers en courant, pris les clés de la voiture de ma mère et sortis de la maison. Ma mère se fichait bien de savoir ce que je faisais. Je montai vite dans la voiture, dans un état de choc. Alors que je mettais le contact, je reçus un nouveau message. « A deux rues de chez Mika, prés du McDo .. Viens, s'il te plaît. S'il te plaît. ». Elle semblait paniquée elle aussi. Bien que je ne la voyais pas, je pouvais sentir son désespoir. Elle venait de perdre Mika alors qu'elle faisait enfin un réel pas vers lui. Je lui répondis une nouvelle fois de m'attendre, que je venais la chercher en voiture, puis posai mon téléphone sur le siège passager. Je me posai un instant. Un tout petit instant. Ce n'était pas moi qu'elle voulait. Je le savais. Alors pourquoi est-ce que j'étais toujours près à lui porter secours ? Pourquoi ces trois petits mots qu'elle me disait maintenant faisait bondir mon cœur, bêtement ? Un goût amer commençait à naître dans ma gorge, mais je ne lui laissai pas le temps de s'installer. Je fis marche arrière pour sortir de chez moi et commençai à rouler en direction du McDo. Mika l'avait abandonnée lâchement à un moment où elle avait besoin de lui. Malgré le fait que nous sortions de nouveau ensemble, je n'étais pas celui qu'elle voulait. Malgré tout, je n'étais pas celui qu'il lui fallait. Il fallait se rendre à l'évidence. Elle et moi, c'était bel et bien fini depuis des années. Mais comment lui en parler ? J'étais coincé, encore. Je ne pouvais rien faire, de peur de la blesser encore plus. Elle n'avait pas besoin de ça. Malgré ses airs de forte tête, elle était d'une fragilité sans pareil. Une jolie poupée de verre, qui se brise lorsqu'on la lâche.
Au bout de quelques minutes, j'arrivai enfin au niveau du McDo. Je me garai rapidement et sortis de la voiture. Je me mis à courir, la cherchant dans tous les coins, dans toute la rue. Je finis par la trouver, assise par terre sur le trottoir. Je courus à sa hauteur et me baissai.

« Alex. Je suis là. Viens, lèves toi, on va chez moi, tu vas rester avec moi, hein ? »

Je la regardais, ne sachant que faire à pars rester autant que possible avec elle. Je m'approchai d'elle pour l'embrasser. Je me levai et lui tendis la main pour qu'elle vienne avec moi. Elle était dans un sale état. Je ne savais pas quoi faire. Je restais là, à la regarder désespérément. Il n'y avait qu'une seule solution : l'amener chez Mika. Et s'il ne voulait pas la voir, tant pis, je le forcerais. Je pris la main d'Alex, la levant ainsi. Je la pris dans mes bras, la serrant fort pour qu'elle sente que je voulais être là pour elle. Je ne lui lâchais pas la main pour autant. Je l'entraînai ensuite avec moi en direction de chez Mika. Y aller à pieds était le mieux. Comme la dernière fois à la plage, je la tenais par la main et elle me suivait, tout simplement. Ils nous fallu quelques minutes pour arriver chez Mika. Je la regardai et esquissai un sourire.

« C'est ça que tu veux hein ? »

Si je souriais, ce n'était pas par gaieté. C'était un sourire triste, je savais que ça ne durerait pas, qu'elle finirait par vouloir voir Mika, que son absence la détruisait. Et je savais que moi, je n'étais pas si important. Que si elle pouvait mourir pour Mika, elle ne pouvait que souffrir pour moi. Je le savais. Alors je la traînai jusque devant la porte de cet imbécile et frappai. Il ouvrit, surpris. Mon regard se fit froid et distant. Je resserrai ma main sur celle d'Alex, retenant ma colère pour lui parler calmement.

« La prochaine fois, pense aux conséquences de tes actes. Ne la laisse plus jamais tomber. Tu sais très bien qu'elle peut mourir pour toi. »

Sur ce, j'entrai, sans lui demander la permission, le bousculant au passage, avec Alex.
© little odair for atf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 245
INSCRIPTION : 02/05/2013
Age : 23


MessageSujet: Re: Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.   Mer 5 Juin - 16:26


Complètement pété, depuis plusieurs jours on stop. Qu'elle est belle la jeunesse ! Mika posa son téléphone dans un coin et le regarda, l'air anxieux. Il avait attendu un message ou même un appelle de sa blondasse de meilleure amie. Mais il vint trop tard à son goût, et, énervé, il lui répondit mal, l'envoyant bouler. Willow en parallèle lui envoyait des messages. Comment tu vas Mika ? Bien et toi... La réponse était beaucoup trop simple à son goût. Il voulait quelque chose d'autre, de plus fort. Il soupira, passa une main dans ses cheveux. Envoyer un message à Juliet ? Non. Pas dans cet état là. Il voulait pas qu'elle le fois complètement dans le cosmos. Il n'aimait pas être ainsi devant elle, alors il faisait le mec clin. Il reste qui ? Cherry ? Faust ? Kyle ? Kyle. S'il lui envoyait un message, il voudrait le voir pour toucher de la came. Rox' ? Luinil ? Liberty ? Andrew...? Prévenir Andrew que Alex allait mal ? Il le savait certainement. C'est vrai, après tout, ils étaient ensemble... Ce qui, aux yeux du jeune homme était une trahison. Mika relu les messages d'Alex, ne comprenant rien il laissa tomber et éteignit son téléphone. Willow voulait qu'il aille chez elle. Il allait y aller. Il prépara ses affaires et regarda ce qui lui resté en produits illicite. Non, il devait pas les ramener chez elle, elle le tuerait... Il soupira, tremblant un peu. Voilààà, il était dans le mauvais bad. Il passa de nouveau une main dans ses cheveux. Il avait des grosses cernes, les yeux explosé et il puait. Ça faisait deux trois jours qu'il n'avait pas pris le temps de prendre soin de lui, aussi, il avait une petite barbe de trois jours, sexy faut dire, mais bon. Il se mordit la lèvre inférieur puis sursauta en entendant frapper. Qui était-ce ? Il arqua un sourcil et ouvrit et cacha mal sa surprise. Il fixa le jeune homme face à lui et posa ensuite ses yeux sur la touffe blonde. Première pensée ? Oh non pas elle. Charmant. Quand il croisa son regard, Mika baissa le sien, se sentant affreusement mal. C'était comme s'il faisait une chute sans fond. Il soupira, se sentant défaillir et ne comprenait rien de ce que disais Andrew. Quand il le bouscula, il recula de quelques pas, incapable de vouloir se venger. Il les fixa, ferma la porte, mis les mains sur les hanches, fronça les sourcils, secoua légèrement la tête négativement puis lâcha :

- Mais vous faites quoi chez moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 751
INSCRIPTION : 28/04/2013


MessageSujet: Re: Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.   Mer 5 Juin - 17:02

A sa fin à elle, elle ne prenait personne. Ni Mika, ni Andrew ne la suivrait, elle se savait. Le jour ou elle allait mourir, elle n'aurait personne pour la suivre dans la mort qu'elle se destinait. Dans un endroit ou elle serait seule. Le mot en lui même lui faisait peur, mais seule veut dire ne plus souffrir à cause des autres. Est-ce qu'elle leur manquerait ? Elle ne savait pas, elle aimerait le savoir. A Kyle, oui. Et dire qu'elle lui avait dit qu'elle ne le laisserait jamais. Elle était un monstre. Ce mot était parfait pour elle. Silencieuse, elle attendait, mais quoi ? Un signe, surement. Quelque chose pour lui dire de ne pas faire ça, ou de le faire. Au lieu de ça, elle eut droit à Andrew. Andrew, venait-il la sauver ? Mais la mort parait si belle parfois, est-ce qu'il le comprendrait ? Elle n'était pas un modèle parfait d'un amour parfait. Elle en était tout le contraire. Elle faisait mal, pour oublier, pour oublier qu'elle se haïssait, elle, et non les autres. Et elle reportait sa haine sur celle des autres, qu'importe le mal qu'elle faisait, les mots qu'elle disait. Ce qu'elle savait, elle brulait toute entière, encore, et encore, comme un corps sur le bucher. « Alex. Je suis là. Viens, lèves toi, on va chez moi, tu vas rester avec moi, hein ? » Et que dire ça ? Elle s'en fichait, elle était morte. Morte par tout ce qu'elle prenait, morte par les mots de Mika, morte du mal qu'elle faisait à Andrew. Il ne restait d'elle qu'un corps dont elle voulait se débarrasser. Elle se contenta de hocher la tête. Voilà, comme ça, il n'aura pas à avoir peur. Sans un mot, elle prit la main d'Andrew, comme à la plage, et le suivit. Pour aller sur cette route qu'elle connaissait déjà, par coeur, de tout son corps. Pourquoi aller là-bas, si elle le voulait, elle l'aurait fait le chemin. Plusieurs fois, elle aurait aimé lui dire, lui dire, non, mais dans cet état, elle se tut. « C'est ça que tu veux hein ? » Non, ce n'est pas ce qu'elle voulait, et cesse de lui sourire ainsi, elle ne veut pas que tu suis triste. Elle ne voulait pas qu'on soit triste pour elle. Elle ne voulait pas, elle allait tiré sur la main d'Andrew, mais trop tard, il entra sans un mot dans ce lieu qui n'était pas le sien. Mika était aussi perdu qu'elle, et vu l'état de son corps, il allait en enfer de son côté. Elle lacha la main d'Andrew, et les regarda tour à tour, sans un mot, la boule au ventre. Il fallait qu'elle disait quelque chose, aussi silencieuse, elle ? Pourquoi les mots ne sortaient pas ? Pourquoi était-elle cette fille qu'on finissait par hair ? Elle allait mal, et elle ne pouvait pas se cacher. Elle ne le savait pas se cacher, elle regarda Mika, comme pour dire : Sauve moi, empêche moi, Mika, puis détourna le regarda, et murmura presque : « C'était une mauvaise idée, tu vois bien que c'est fini » La fin s'évanouit dans le silence qui régnait dans la pièce. Elle ne parlait pas de la fin de leur amitié, de leur amour à tout les deux. Ce dont elle parlait, c'était de sa fin à elle, derrière ses mots, elle se protégeait un peu, mais au fond, tout le monde savait. La poupée de porcelaine venait de se briser sur le sol.

_________________

take us away from here
 ♆
They keep us apart and they won't stop breaking us down and hold me, our lips must always be sealed. If we live our life in fear, I'll wait a thousand years, just to see you smile again ♆ code par dragonfly ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




MESSAGES : 257
INSCRIPTION : 01/05/2013


MessageSujet: Re: Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.   Dim 9 Juin - 18:04




C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

Stay with me
« Mais vous faites quoi chez moi ? »

Je ne savais pas ce qui me retenait de lui en coller une. Mon respect pour Alex sans doute. Ma panique du moment. Ou peut-être tout simplement le fait qu'à ce moment précis, je ne pensais plus qu'à elle, qu'à sa souffrance. J'étais persuadé qu'il fallait qu'ils soient tous les deux pour qu'elle aille mieux et c'était bien la seule chose que je désirais. Ses messages m'avaient fait froid dans le dos. J'avais peur de la perdre. En tout cas de la perdre de cette façon. Elle me lâcha la main. J'aurais voulu la resaisir, mais il fallait qu'elle se libère de moi, une nouvelle fois. L'heure n'était pas aux sourires, ni à la joie. Il y eût un long silence et je m'installai sur l'espèce de fauteuil dans la pièce et levai enfin les yeux pour regarder Mika.

« A ton avis ? T'as reçu ses messages hein ? J'suis sûr que tu les as eu. Alors, tu sais toujours pas pourquoi on est là ? »

J'avais dit ça sur un ton de haine, une sorte de mépris. Je le détestais. Ce type me volait Alex depuis des années et là, il la laissait tomber. Il fallait que ça cesse, et si je devais être celui qui la pousserait dans ses bras, et bien soit. Je ne voulais que son bien. Mais elle ne l'entendait pas de la même manière.

« C'était une mauvaise idée, tu vois bien que c'est fini »

Elle avait parlé tout doucement, mais assez fort pour qu'on puisse l'entendre. Mes yeux s'écarquillèrent de terreur. Il ne fallait pas qu'elle parte ! Elle ne parlait pas de leur fin à tous les deux, mais de la sienne, et je le savais. Je me levai subitement et m'approcha d'elle rapidement. Je la pris ensuite par les épaules et commençai à la secouer doucement mais avec fermeté.

« Alex ! Réveille-toi bordel ! T'as pas intérêt à faire quoi que ce soit okay ?! Tu nous laisses pas ! J'ai besoin de toi moi ! Je... Putain j'suis rien sans toi... »

Les larmes coulèrent toutes seules sans que je le remarque directement. Je ne voulais pas la perdre, j'étais prêt à tout pour qu'elle reste en vie, pour qu'elle sourit de nouveau comme elle le faisait quelques jours auparavant. Quelques jours auparavant ? Était-elle sincère à ce moment-là ? Elle en avait l'air, mais elle m'avait fait le coup tellement de fois... Est-ce que j'avais vu son vrai sourire au moins une fois ? Est-ce qu'elle avait été heureuse au moins une fois ? J'avais envie de le croire mais tout se bousculait dans ma tête. Mon emprise se relâcha petit à petit, laissant place à une force de désespoir.

« Pitié. J't'en supplie putain. Me laisse pas là. Tu pourras faire tout ce que tu veux... Reste. »

Je la suppliais à présent. Je devenais de plus en plus ridicule à mesure que le temps passait. Mais c'était pour elle. Je voulais la sauver de ses démons, lui faire comprendre qu'ici, elle aurait toujours sa place malgré tout. Je voulais qu'elle sente que sans elle, je ne pouvais plus rien. Je la regardai dans les yeux maintenant, reprenant ma force. Elle semblait... éteinte. Je ne supportais pas de la voir comme ça. A tous les coups, c'était en grande partie de sa faute à lui. Il avait dû lui dire quelque chose d'horrible, encore plus qu'à la plage pour qu'elle ait à ce point cet air perdu. Je me retournai vers lui, plein de haine.

« T'as vu ?! Tu vas faire quoi maintenant ! Bouge crétin ! C'est pour elle que j'suis venu okay, alors fais quelque chose ! »
© little odair for atf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mika & Andrew † C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut - Julia
» J'aime le patinage... Seulement quand je n'en fais pas.
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» la liberté, c'est quand t'as tout perdu ✖ az

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Lake Worth
 :: West :: appartements :: Studio de Mika Ankazawa
-